FAIRE SON JOGGING A LA BAULE : NOS CONSEILS PRATIQUES



Lorsque les beaux jours reviennent, les joggers reviennent. Ce qui est surprenant : un vrai sportif court par tous les temps. Pas uniquement lorsqu'il fait beau.
Les joggers ne sont pas des Baulois : les Baulois ne courent pas, ils marchent. A quoi bon se presser dans une ville ou` il n'y a rien a` faire !
Les joggers sont donc des étrangers qui apparaissent aux beaux jours sur le Remblai de La Baule. Des migrants, quoi !



 Le jogger court sur l'asphalte, sur les trottoirs ou, pour les plus inconscients, sur la chaussée. Pourtant, courir sur le sable sec ou au bord de l'eau dans le sable meuble serait un vrai exercice physique. Mais le jogger migrant sort tout juste de son bureau parisien climatisé. Lui demander trop d'efforts pourrait se révéler fatal pour lui.
Il est prudent : il passe de la marche sur moquette au jogging sur bitume. Un jour, PEUT-ETRE, il se risquera sur la plage.




Mais alors, pourquoi court-il ? Nombre d'entre eux ne le savent pas. Car ils sont victimes d'un conditionnement inconscient : le lendemain de leur arrivée a` La Baule, ils savent qu'ils doivent aller courir. Il faut qu'ils aillent courir. Mais pourquoi ?




Les plus inhumains obligent leur chien a` courir avec eux. Pourtant, le chien n'a rien demandé. Mais il doit courir lui aussi, le pauvre !





Faire du jogging permet de se vider l'esprit. Par exemple, quand on court, on oublie qu'on ne sait pas pourquoi on court.
Pour mieux se libérer l'esprit, le jogger est maintenant connecté. A quoi ? A tout ! Il a une montre connectée, il connait ses performances chaque seconde avec son short connecté, il est connecté avec son chef de service qui lui transmet la liste des dossiers qu'il doit étudier pendant ses vacances, il est connecté avec le micro-ondes de la cuisine de son appartement. Et lorsque, suant, haletant, au bord de la syncope, il décide de rentrer chez lui, sa voiture connectée vient le chercher automatiquement pour le ramener a` la maison.






De temps en temps, le jogger stoppe sa course infernale et enchaine des séries de mouvements bizarres qu'il a inventés. Chaque jogger a les siens. Et prétend que les siens sont les meilleurs et les plus efficaces.





Quant aux tenues de jogging, c'est vraiment tout et n'importe quoi !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?