LA BAULE ET L'ALCOOL : UNE LONGUE HISTOIRE D'AMOUR !


Lorsque le 14 avril dernier LVLB propose le slogan suivant pour la campagne de Com' 2016 de la ville de La Baule,



 des voix se sont élevées pour contester cette promotion de l'alcool, pourtant au second degré (d'alcool).
Mais le 14 avril, nous étions juste un peu en avance. Sur quoi ? Sur la promotion de la picole a` La Baule !
Car il nous avait échappé (on ne boit jamais de vin, que des apéritifs) qu'un Salon du Vin allait avoir lieu justement le week-end suivant. A La Baule ! Dans la ville qui conteste notre suggestion de campagne de communication :




 Et ce n'était pas la 1ere fois :




L'année d'avant aussi... 



 Et encore...




Et glou et glou et glou ! Donc, l'encouragement a` boire un coup est sans ambiguité. Le taux de remplissage (des verres) en terme de fréquentation est meilleur que celui du défunt Salon de l'Habitat.



 Normalement, il est interdit d'encourager les gens a` boire et de faire la promotion des boissons alcoolisées. Mais la défense de nos viticulteurs est un devoir sacré. La télévision ne lésine pas sur les reportages sur les vendanges, les pré-vendanges, les post-vendanges, le Beaujolais nouveau, etc... Mais attention, ce n'est pas de la promotion, c'est de l'information !





Donc, des Salons du Vin, c'est bien. A La Baule, des voix bien pensantes avait trouvé que notre slogan pourrait donner une image un peu alcoolisée de la ville. Mais, eh, oh, un Salon du Vin le jour suivant notre proposition de slogan, si ce n'est pas une confirmation, c'est quoi ?





Donc, pour une fois, LVLB et la ville de La Baule ont trouvé un sujet de consensus : boire un coup.





Reste une question grave : le vin, c'est pas bien. Dans ce cas, doit-on soutenir la viticulture francaise ou consommer avec modération les spiritueux ? Les réponses ne sont pas claires :





Avant, le vin, c'était sain et vachement bien. C'est Pasteur, le grand scientifique, qui le dit. Maintenant, c'est pas bien.





La preuve : les enfants n'ont plus le droit d'en boire a` la cantine.
Alors, que penser ? Qui croire ? N'étant pas assez expert en ce domaine, LVLB choisira une conclusion que chacun peut interpréter comme il veut :





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?