MAIS QUE S'EST-IL PASSE SUR LA PLAGE DE LA BAULE LE DIMANCHE 17 AVRIL 2016 A 8 HEURES ?

De nombreux Baulois nous contactent suite aux événements qui ont eu lieu sur la plage de La Baule le dimanche 17 avril 2016 vers 8 heures entre l'avenue de Gaulle et le Casino. Alertés par des ambulances et des véhicules de pompiers, ils ont ouvert leurs volets. Et ont vu quelque chose (un cheval ?) porté par 6 personnes sur une sorte de brancard et sous une toile. Six personnes, c'est beaucoup pour transporter un humain. Et en plus, cela remuait sous la toile. Mais alors, c'était quoi ?
Une personne assure avoir vu aussi remonter sur le Remblai un cheval blessé avec son cavalier. Tous ces gens étaient bien réveillés. Certains ont pris leurs jumelles mais vers 8 h 15, il était un peu tard. Il semblerait que les événements se soient produits peu avant 8 heures. Mais quels événements ?
Pour notre part, nous avons eu l'info a` 10 h 30 et en avons fait part sur Facebook vers 11 heures (dimanche).
Les Baulois ont cherché a` savoir. Sur Internet par exemple. Et puis, depuis dimanche, en écoutant la radio. Ou en lisant les journaux locaux. Rien. Aujourd'hui mercredi matin, toujours rien.
Si c'était un exercice de grande envergure sur la plage de La Baule organisé par les pompiers comme il en existe parfois, les journaux locaux en auraient parlé.
Mais s'il s'était produit quelque chose de grave, alors il est PEUT-ETRE normal que les journaux locaux n'en parlent pas. Par auto-censure.




Parce que s'il s'est produit un accident mettant en cause des chevaux (et donc des cavaliers), c'est un sujet sensible qu'il convient d'éviter. Les chevaux sur la plage, a` La Baule, c'est un sujet sensible. Comme les algues vertes. Evitons les sujets qui pourraient facher.
Y a-t-il eu des blessés ? Comment ? Pourquoi ? En quelles circonstances ?
Quand on sait que ces journaux locaux ont tartiné allegrement sur un accident de quad survenu a` Rouans ce dimanche 17 avril 2016, comment ont-ils pu "zapper" ce qu'il s'est passé sur la plage de La Baule au petit matin le MEME jour ?
Et les Baulois qui ont assisté (un peu tardivement) aux "événements" de dimanche matin cherchent et cherchent encore l'information dans les médias locaux. Mais toujours rien. Trois jours de black-out total. Pourquoi ? Est-ce si grave que cela ?




Encore une fois, si c'était un exercice et non pas un accident, les journaux locaux en auraient parlé. Ils parlent bien depuis hier d'un chat qui a fait fuir un cambrioleur. Information essentielle et importante s'il en est.
Alors, il ne reste plus qu'une seule solution : interrogez les journaux locaux, demandez-leur ce qu'il s'est passé (ils le savent) et demandez-leur pourquoi ils n'en parlent pas.


Annexe 1 (14 h 15 le 20 avril 2016) : merci pour votre réactivité qui permet d'avoir un début de scénario de ce qui s'est passé sur la plage dimanche dernier. Précisons que personne n'a vu entierement les événements ( 7h 45 le dimanche étant une heure matinale). C'est donc un scénario reconstitué par tranches de témoignages.
1) vers 7 h 45, un cavalier (cavaliere ?) serait tombé de son cheval sur la plage de La Baule. A cause d'un malaise ? A cause du cheval ? Toujours est-il que les secours arrivent. Mais le cheval, paniqué, semble difficilement maitrisable. Une personne compétente tente de le maitriser. Sans y parvenir. Il est alors décidé d'endormir le cheval pour le calmer. Et l'emmener. Pour l'instant, pas plus de précisions.
2) Ceci expliquerait le témoignage que nous avons eu dimanche matin parlant d'une "chose" remuante portée par six hommes sur une sorte de brancard.
3) Si ce scénario est dans ses grandes lignes exact, on se demande pourquoi l'histoire n'a pas été relatée. Certes, une chute de cheval, c'est assez banal. Mais un cheval incontrolable sur la plage de La Baule nécessitant une neutralisation par anesthésie, c'est déja` moins commun. Ou alors, cela pourrait faire peur : un cheval tout fou sur la plage de La Baule un dimanche pendant les vacances scolaires a` 8 heures du matin, ce n'est pas bon pour le tourisme. Inutile d'en parler...



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?