COTE D'AMOUR : UN SUPERBE MOIS DE SEPTEMBRE ENCORE GACHÉ PAR LES CAMPING-CARS

Tous les ans, c'est pareil. Mais cette année, c'est une invasion. Il paraît qu'il se vend de plus en plus de camping-cars. On veut bien le croire. Il y en a partout. Et avec plein de vieux dedans. Parce que, quoiqu'on dise, le camping-car, cela n'attire pas beaucoup les jeunes.
Donc, il y a deux jours, on a voulu aller acheter du pain frais au Lidl du Pouliguen. On a eu du mal a` trouver de la place sur le parking. Pourtant, le parking est immense. 
Mais sur le parking...




Il y avait une quarantaine de camping-cars avec plein de vieux dedans et autour qui préparaient des barbecues. Sur le parking et dans un petit bosquet au bout du parking.




Alors qu'il existe une aire prévue pour les camping-cars au Pouliguen (et que le camping sauvage est interdit), on se demande pourquoi la municipalité a toléré cela tout l'été (20 camping-cars minimum en moyenne chaque soir).
Bon, d'accord, ce sont des clients supplémentaires pour le supermarché tout proche. Mais pour l'image de marque, c'est moyen-moyen.


 


 De plus, il y a des portiques en hauteur anti camping-cars sur ce parking. Qui ont été démontés par des vieux délinquants camping-caristes. Ce qui permet tous les soirs de se donner rendez-vous sur le parking du Lidl a` l'heure de l'apéro. 
Si cela fait marcher le commerce, tant mieux !
Mais il y a un truc que l'on ne comprend pas : pourquoi acheter au moins 70 000 euros un camping-car pour passer ses vacances et dormir sur un parking de supermarché ?





 Les couples de vieux qui ont acheté leur cabane en contreplaqué sur roulettes, il ne leur reste MEME PLUS 5 euros pour aller passer la nuit dans une aire pour camping-car ?
Et les toilettes, ils les vidangent ou` sur un parking ?
Et l'eau de la vaisselle et de la douche, elle va ou` ?
Simple curiosité. Ce n'est pas notre parking.




 En revenant sur La Baule, pas mieux. Il y en a plein dans les avenues qui campent au moins une semaine pour certains. Avenue de Dixmude par exemple. Ou avenue des Flandres.
On s'est dit :"Ras-le-bol ! On va aller faire un tour sur la côte sauvage du Croisic."




 Mauvaise pioche ! Ils sont vraiment partout cette année. A croire qu'ils se reproduisent entre eux.
Et toujours cette question lancinante qui revient :"Pourquoi ont-ils acheté un camping-car, synonyme d'autonomie et de liberté pour toujours se regrouper, se coller les uns aux autres dans des endroits pas toujours folichons ?"
Ils ont peur la nuit dans le noir les petits vieux ? Ou alors, ils se regroupent le soir pour se livrer a` des orgies entre camping-caristes ?
Et puis, pour tout se permettre comme cela a` leur âge, ils doivent se sentir protégés. Mais par qui ?



 Evidemment, si la Reine d'Angleterre a elle aussi un camping-car !





NB : l'aire pour les camping-cars du Pouliguen est a` 500 m du parking. Et il y a un camping qui accueille les camping-cars a` 300 m.


Retour a` la maison :


Malédiction ! Ils sont vraiment partout.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?