JOURNEES DU PATRIMOINE 2016 EN PRESQU'ILE GUERANDAISE : LES JARDINS DE KERMOUREAU

A part la cité médiévale de Guérande et Piriac, les Journées du Patrimoine en presqu'île Guérandaise, c'est plutôt limité.
Pour les habitants de La Baule, c'est quasiment dramatique : on leur propose de visiter la Chapelle Sainte Anne (ce qu'ils font 10 fois par an a` l'occasion d'expositions) ou le four a` pain d'Escoublac.
Nous vous proposons donc une visite originale et rafraîchissante : les Jardins de Kermoureau qui seront ouverts gratuitement au public dimanche 18 septembre 2016.



Sur 8 hectares, un dépaysement total. Et un site historique. Ancien. TRES ancien. Beaucoup plus que la maison du domaine qui avait un "sol" (un seul et aucun écu) datant de Louis XIII caché dans le linteau de la cheminée.
Nous sommes en effet sur un site gallo-romain :




- lorsque les propriétaires M. et Mme Vailland firent l'acquisition de ce domaine, ils prirent des photos aériennes. Et sur l'étendue d'herbe devant la maison, on voyait nettement dessinés sous le sol les contours de huttes, de voies, de maisons. Datant certainement de l'époque gallo-romaine. Car il y a de plus une voie gallo-romaine sur le domaine.
- et Mme Vailland a trouvé il y a plusieurs dizaines d'années des silex taillés, ce qui renverrait la datation du site au Néolithique. 
Mais place a` la visite des Jardins de Kermoureau.




Tout d'abord, les jardins proprement dit.




Qui ont un peu souffert de la sécheresse cette année...




comme toute la Loire-Atlantique.




Mais par civisme, Mme Vailland (qui s'occupe seule du domaine depuis la disparition de son mari) n'a pas arrosé avec l'eau publique (puisqu'il y a des restrictions préfectorales) malgré ses puits a` sec. Ce qui n'est pas le cas de certaines communes de la Presqu'île qui ont arrosé copieusement leurs pelouses de jardins publics en pleine canicule.




Des objets insolites jalonnent le parcours comme...




cet astrolabe.




Ou encore un cadran solaire créé par le MEME sculpteur que celui qui a réalisé le cadran solaire d'Anne de Bretagne sur le trottoir du Remblai de La Baule en face de l'immeuble en "vagues" ou en "voiles". Cadran solaire qui a été emporté par un visiteur récemment. Certainement une erreur !




Mais empruntons la voie gallo-romaine derriere la maison pour nous rendre a` l'étang et a` un ancien hameau médiéval.




Cette allée n'a JAMAIS été tracée. Elle a toujours existé sur le domaine. Et elle ne nécessite pas d'entretien particulier. 



 Nous arrivons aux vestiges d'un hameau médiéval, accueillis par une imposante croix celtique.
A suivre...



NB : pour se rendre aux Jardins de Kermoureau, prendre la route de Guérande vers Herbignac. Apres la 2eme route qui va vers Saint Molf (sur la gauche), ralentir, guetter le panneau indicateur des Jardins de Kermoureau sur votre droite et 100 m APRES, prendre le chemin, toujours sur la droite.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?