KITESURFING : AVEC OU SANS FOIL ?

Le kitesurf, c'est sportif et tonique.



 Mais depuis quelque temps, on voit des kitesurfers voler au-dessus de l'eau.



 Avec une drôle de quille plus ou moins immergée.



 C'est parfois spectaculaire.



 Mais comment peuvent-ils faire cela ?



 Le secret est dans ce que l'on ne voit pas : l'aileron, appelé le foil.



 Au-dela` d'une certaine vitesse, la planche de surf décolle plus ou moins selon la puissance du vent et l'habileté du surfer.



Ce principe existe sur les trimarans de compétition par exemple. La coque centrale décolle littéralement mais est maintenue dans son axe par le foil tandis que les deux coques latérales sont plus ou moins en lévitation.



 L'inconvénient du foil, c'est le démarrage. Sans foil, le kitesurfer se lance a` partir du rivage et gagne la haute mer. Avec foil, pas question de démarrer sur le rivage. Le kitesurfer doit avancer dans l'eau (au moins 1,50 m de profondeur) avant de pouvoir poser son surf avec foil (immergé) sur la surface de l'eau et de se lancer.



Foil or not foil : deux expériences désormais bien différentes de la pratique du kitesurf.

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?