MES MEILLEURS SOUVENIRS DE LA COTE D'AMOUR : LA BAULE (PART 5)


En vacances sur la Côte d'Amour, aujourd'hui comme hier, passer par La Baule était incontournable.



Mais plus on remonte dans le temps,



 plus il était facile de circuler sur le Remblai.



 Remblai qui comportait deux voies de circulation, ce qui évitait les bouchons.



 Mais l'habitude de se garer au milieu était déja` prise.



 Il y eut toujours un petit train sur le Remblai : jadis, c'était une navette genre tramway (sur rails). De nos jours, les rails ont disparu et le train a des pneumatiques.



 La rue n'était pas close en face de l'Hermitage. Et l'hôtel avait une piscine avec vue sur mer. De nos jours, une haute haie dissimule la piscine aux regards indiscrets.



 Encore un peu avant, la piscine n'était pas encore construite.



Il faisait bon flâner dans les jardins de la place de la Victoire.



 L'église Sainte Thérese avait un certain cachet.



 Contrairement a` ce qui est indiqué, ce n'est pas une vue du Pouliguen mais une vue du quai Rageot de la Touche (La Baule) prise du Pouliguen. Pas encore de port de plaisance. Au fond sur la droite au Pouliguen, on distingue l'hôtel inachevé : le Squelette.



 Sur la gauche en bas, on reconnaît difficilement le casino de La Baule.



A suivre...










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?