LA BAULE-LES-PINS : VOYAGE DANS LE TEMPS PLACE DES PALMIERS

La place des Palmiers semble immuable depuis les années 20. Et pourtant, elle change tout le temps d'aspect.




Au début, il n'y avait rien. Ou presque. Juste un carrefour perdu dans les pins et quelques parterres.




Les bancs n'étaient pas encore installés.




On guettait les voitures qui passaient. Elles étaient rares. De nos jours, on guette aussi les voitures qui passent. Pas pour les regarder : pour pouvoir traverser !




Les plantations ornementales furent assez timides pendant 40 ans.




Puis, cela vint doucement.




La place changeait. Imperceptiblement...




mais assurément.




Calmement (comme le rythme du quartier).




Par petites touches.



 On ne voyait pas ce qui aurait pu bouleverser son destin.




Ce qui bouleversa son destin fut la croissance exponentielle de la circulation automobile. La place des Palmiers ne pouvait pas rester un simple carrefour : elle devint un rond-point. Un gros rond-point.




Par chance, ce rond-point se couvrit de fleurs, d'arbres et d'arbustes. Plus qu'on n'en avait jamais vu jusqu'alors place des Palmiers.











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?