LES ÉLUS LOCAUX VONT DEVOIR PAYER LEURS IMPÔTS COMME LES AUTRES !

Encore un truc qu'on avait oublié de nous dire ! Les élus locaux bénéficiaient d'abattements avantageux sur leurs indemnités. Et payaient peu d'impôts sur ces indemnités. En tout cas, moins qu'un citoyen lambda. Mais les socialistes ont décidé de faire un peu de ménage.

 

Les élus locaux vont devoir payer leurs impôts comme les autres contribuables




Si un élu local opte pour une retenue à la source de ses indemnités de fonction, il bénéficie d'un abattement fiscal de 650 à 975 euros.
    Jusqu'ici, les élus locaux percevant des indemnités de fonction pouvaient bénéficier d'un système fiscal avantageux. Le ministère de l'Économie a décidé d'y mettre un terme dans le cadre du projet de loi de finances.
    Maires, conseillers municipaux, présidents de communautés de communes... Les élus locaux qui touchent une indemnité de fonction seront désormais logés à la même enseigne que n'importe quel autre contribuable. Dans le cadre de l'article 5 du projet de loi de finances 2017 présenté mercredi, Bercy prévoit en effet de mettre un terme à un régime fiscal spécifique des édiles. Au 1er janvier 2018, plus de 200.000 élus verront donc leurs indemnités soumises au prélèvement à la source
    (extrait d'un article du Figaro) 





    Voila` voila`. Encore un avantage que les Francais ignoraient. Entre les députés qui refusent tout contrôle de leurs indemnités représentatives de frais de mandat et qui bénéficient d'un systeme de retraite TRES avantageux (alors qu'ils nous imposent de plus en plus de rigueur sur les retraites), entre les affaires Bygmalion et Cahuzac qui font voir la politique sous un autre jour et les élus locaux qui ont des impôts allégés sur leurs indemnités, il y en a qui s'étonnent encore que les Francais aient une mauvaise opinion du personnel politique.
    Les journalistes (surtout ceux qui sont mariés ou vivent avec des politiciens) ressassent a` l'envi qu'en France, on ne fait pas de politique pour s'enrichir. FAUX ! Totalement faux. La politique enrichit.




    Passons sur les financements occultes des partis politiques qui ont toujours existé et qui existent encore (malgré la loi sur le financement public des partis politiques).
    Parlons simplement de l'argent visible :
    - en 2002, le gouvernement Raffarin augmente de 60 % le salaire des Ministres. Raison officielle : Lionel Jospin a supprimé les fonds secrets en 2001. Il faut bien augmenter les ministres pour compenser. En passant, l'on apprend donc qu'avant les ministres recevaient une bonne part de leur salaire en argent liquide, non déclaré et non déclarable.
    - les députés et leur indemnité représentative de frais de mandat = 5770 euros par mois. Attention, ce n'est pas leur "salaire", leur indemnité parlementaire. C'est une somme qu'on leur donne en plus pour leurs frais et dont ils refusent tout contrôle. On se demande bien pourquoi !!




     - enfin, nos chers élus locaux. La` encore, on nous fait le coup de l'abnégation, du sacerdoce, de ces gens admirables qui se dévouent pour le bien public. La preuve ? A chaque élection municipale, il y a des villages qui n'ont pas de candidat. Personne ne veut se présenter. 
    Normal : ce n'est pas rentable, ce sont des petits villages et l'indemnité est proportionnelle au nombre d'habitants. Plus la ville est grande, plus on touche. Il ne manque jamais de candidats dans les grandes villes !

    Mais comment faire dans les villes moyennes (3500 euros d'indemnité environ pour une ville de 15 000 habitants) ? Il suffit de créer une communauté de communes, un syndicat de communes qui regroupera quelques communes proches autour d'un objectif plus ou moins flou, plus ou moins utile. Et hop ! Tous les élus qui auront une responsabilité majeure dans la communauté de communes toucheront une indemnité. En plus des autres indemnités d'élus qu'ils pourraient percevoir par ailleurs. Et l'on apprend (c'était le titre de notre article) qu'ils avaient de jolis abattements sur toutes ces belles indemnités. Ce qui ne les surchargeait pas trop en impôts.




    En résumé :
    - la politique, ca rapporte. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils se bousculent tous pour se faire élire.
    - les élus, locaux ou nationaux, ont des passe-droits privilégiés (par rapport aux citoyens ordinaires).
    - le Front National grimpe, grimpe dans les intentions de vote pour 2017. Ceux qui s'en étonnent sont ceux qui le font grimper.

    Commentaires

    Posts les plus consultés de ce blog

    UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

    LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

    POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?