LA BAULE EXCLUSIF : LES PLUS BELLES PHOTOS DE LA TEMPETE DE DEMAIN QUI VA PEUT-ETRE DÉMONTER LES RESTAURANTS DE PLAGE !

La Vie La Baule suit le courant informationnel actuel : nous donnons les résultats avant que les événements se produisent. Evidemment, c'est un risque. Toutes les chaînes d'information qui avaient donné Hillary Clinton gagnante se sont ridiculisées (les sondeurs aux sondes enfoncées pas assez profondément aussi).



 Et la`, nous prenons a` notre tour un risque : présenter comme un scoop les photos de l'ouragan annoncé demain (ou dans la nuit prochaine, cela dépend des chaînes météo...)
1) parce que Météo France se plante assez souvent.
2) parce que la tempete est annoncée dans le Nord-Ouest et en Bretagne mais la Loire-Atlantique serait aussi concernée. Vents de 120 km/h en rafales. Sauf si elle n'est pas concernée. Cela dépendra si les services météo rattachent la Loire-Atlantique a` la Bretagne ou non.



 En tout cas, s'il y a du vent, le spectacle s'annonce grandiose sur la Côte sauvage.



 Répétons les regles de prudence d'usage : ne pas essayer son nouveau bateau en mer ce week-end.
Mais que va-t-il se passer en baie de La Baule ?
Un énorme suspense se prépare.




Car si les conditions météo deviennent épouvantables, que vont devenir les restaurants de plage qui viennent d'obtenir l'autorisation préfectorale de ne pas démonter leurs installations cet hiver (un nouveau sursis) ? Les restaurants vont-ils se voir démontés par la tempete ? Dans ce cas, peut-on dire que le décret-plage a été respecté ?



 Autre inconnue : La Baule a obtenu de ne pas démonter les restaurants de plage cet hiver. Mais Pornichet démonte les siens. Comment se fait-il que les restaurants de La Baule ne pouvaient absolument  pas  se voir démontés cet hiver alors que ceux de Pornichet se démontent sans probleme ? Le sable serait-il plus meuble a` Pornichet qu'a` La Baule ?
Cela prouve au moins une chose : La Baule et Pornichet sont deux villes fondamentalement différentes. Plus qu'on ne le pense.




Si la tempete démonte les restaurants de plage de La Baule qui ne voulaient pas de démontage plus vite que ceux de Pornichet qui se démontent manuellement, les restaurateurs vont-ils pouvoir exiger une indemnisation de la part de la préfecture ? Une baisse de la TVA ? Et de combien ?




A partir de combien de kms/h de vent peut-on exiger une subvention ?




Si,  a` cause de l'ouragan qui se prépare, un restaurant de plage s'envole et atterrit sur le Remblai, est-il encore considéré comme un restaurant de plage ou une installation fixe ? Et si les toiles et les bâches de certains restaurants qui flottent au vent depuis plus d'un mois déja` s'envolent sur le pare-brise d'une voiture passant sur le Remblai pendant le coup de vent, est-ce que l'automobiliste bénéficiera d'un apéritif gratuit en juillet prochain ?




Et si nos histoires de restaurants de plage nuisaient a` l'image de La Baule ? La Baule devenant la risée de toute la France avec ses histoires de "clochemerle" de restauration balnéaire ? 




Et si les vagues envahissaient le Remblai, inondant de nombreuses entrées d'immeubles du Remblai ? 
Et si l'ouragan dévastait la plage de La Baule, emmenant des tonnes de sable par le reflux des vagues, pourrait-il y avoir de nouveau des restaurants de plage alors qu'il n'y aurait plus de plage ?




En tout cas, le plus important, c'est que vous ayez les photos de demain aujourd'hui. Pour profiter de ces vues extraordinaires que vous ne reverrez sans doute jamais.

Commentaires

  1. Heu... Un détail mais de taille, la baie du Pouliguen pas de la Baule !!

    RépondreSupprimer
  2. Heu... un détail, mais de taille. On ne dit jamais la baie du Pouliguen. Ni la baie de Pornichet. On dit toujours "la baie de La Baule". C'est injuste mais c'est ainsi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?