PRIMAIRES DE LA DROITE A LA BAULE : UN RAZ-DE-MARÉE POUR FRANCOIS FILLON !


On ne sait pas si c'est la tempete qui sévit depuis 3 jours sur la Côte d'Amour qui a joué un rôle dans la vague qui a porté Francois Fillon, mais les faits (et les résultats) sont la` : 57,85 % des voix au premier tour de la primaire de la droite a` La Baule. Un raz-de-marée : 13 points de plus qu'au niveau national.
Alain Juppé se traîne a` 20,18 % (presque 9 points de moins qu'au niveau national alors que sa candidature était pourtant soutenue par le Maire de La Baule). Mais pas par Bruno Le Maire (le soi-disant 3eme homme avec qui il fallait compter) qui fit un ridicule 1,39 %, juste devant NKM et son 1,08 % des voix.
Et notre ancien Président, le "chouchou" des Baulois qui votaient a` 76 % pour lui aux présidentielles, combien a-t-il fait ? Nicolas Sarkozy a atteint avec difficulté les 18,23 % (2 points de moins qu'au niveau national). Comparé localement aux autres candidats, Nicolas Sarkozy s'en est plutôt pas trop mal sorti a` La Baule. Surtout comparé a` Alain Juppé qui, malgré des soutiens officiels locaux, ne convainc pas.
Alors ? Quelles sont les explications ?
Eh bien, elles sont doubles. Une au niveau national et une au niveau local.


 

Cela fait plus de 6 mois que l'on bassine les Francais avec un duel Juppé-Sarkozy inéluctable aux primaires de la droite. Comme on avait tenté de les manipuler en 1995 avec des sondages mirobolants assurant la victoire de Balladur aux présidentielles de 1995. Et les Francais n'aiment pas les manipulations.
Ensuite, l'entourage de Nicolas Sarkozy tentait de faire passer Alain Juppé pour un homme de gauche (son programme est pourtant bien de droite). Résultat : les Francais ont cherché un 3eme homme bien de droite. Ils l'ont trouvé. 





 Non pas Bruno Le Maire (artificiellement mis en avant par les médias et les sondeurs) mais Francois Fillon. Et comme les Francais, majoritairement, ne voulait plus de N. Sarkozy, ce coup de billard a` trois bandes a eu comme résultat l'élimination directe au premier tour de N. Sarkozy.




Effet boomerang que les Sarko boys n'avaient pas vu venir. Nicolas a été mal conseillé pour ces primaires.

A propos, nous disons "les Francais" et non pas le "peuple de droite".
1) le peuple de droite est une appellation un peu ringarde voire condescendante.
2) au premier tour des primaires de ce dimanche, il est venu des gens de droite, du centre, du FN, quelques-uns de gauche mais aussi beaucoup d'indécis ou de sans-étiquette. Donc, des Francais.
Quant aux socialistes qui allaient faire gagner Alain Juppé, une fois encore, les Sarko boys se sont mis le doigt dans l'oeil : mauvais score de Juppé. Et ce ne sont certainement pas des électeurs socialistes qui ont voté pour Francois Fillon.




Et au niveau local, quelles sont les explications du vote Fillon ?
1) LES MEMES qu'au niveau national (et que nous venons d'expliciter).
2) une certaine proximité : F. Fillon fut un élu de la Sarthe, non loin de La Baule, puis de la région Pays de la Loire a` laquelle appartient La Baule. Il fut Premier Ministre de Nicolas Sarkozy. La Baule a pu choisir Sarkozy (qu'elle a toujours aimé) en se passant de lui. En choisissant l'homme qui avait travaillé avec lui et pour lui pendant 5 ans.
D'ou` ce score phénoménal de F. Fillon a` La Baule.

Affaire a` suivre dimanche prochain lors du second tour des primaires de la droite.









 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?