VICTOIRE ÉCLATANTE DE FRANCOIS FILLON ET DÉFAITE DES SONDAGES

Francois Fillon vient donc de remporter les primaires de la droite avec un score indiscutable (66 %) face a` Alain Juppé (34%). Les primaires de la droite avaient été organisées pour élire un candidat unique et incontestable en vue de la présidentielle de 2017. Parfait. Sauf que cette primaire devait voir un duel entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Cela fait un an que les médias, les journalistes et analystes (??) politiques et surtout que les sondeurs avaient décidé (dans quel but manipulatoire ?) que les deux finalistes étaient N. Sarkozy et A. Juppé.
Francois Fillon, quant a` lui, apparaissait loin dans les intentions de vote de la primaire, APRES Bruno Lemaire le plus souvent.



Avec Francois, on va gagner la course !

Et personne, personne hier soir ne s'est étonné de ce fait incroyable : Francois Fillon, qui n'avait aucune chance, a gagné haut la main les primaires de la droite. Non pas avec 54 ou 55 % des voix contre Alain Juppé mais avec 66 % des suffrages.
Personne n'a commenté le fait que l'homme qui n'avait aucune chance est devenu le candidat des Républicains pour la prochaine élection présidentielle.
Une amnésie générale ! 
N'oublions pas qu'Alain Juppé était donné (en plus) largement vainqueur sur Nicolas Sarkozy.
Non seulement Nicolas Sarkozy n'a pas été qualifié pour le second tour des primaires mais Alain Juppé a perdu face a` Francois Fillon.
En résumé : le futur vainqueur indiscutable des primaires de la droite a perdu largement face a` un adversaire qui n'avait aucune chance de se qualifier. C'est énorme !




 C'est énorme mais personne n'en parle. Ou plutôt, les journalistes préferent oublier leurs pronostics concernant Juppé et Sarkozy. Pas certain par contre que les Francais oublient. Et pas certain non plus que Francois Fillon oublie qu'on l'avait oublié voire méprisé depuis un an.
Ce matin, sitôt les résultats quasi-définitifs de la primaire publiés, les sondeurs reviennent. Prudents entre les deux tours, ils n'avaient annoncé aucune estimation pour le duel Fillon-Juppé. Mais ils reviennent, sans aucune honte pour leur incompétence, leurs tripatouillages. Autant les primaires de la droite se sont déroulées dans un climat démocratique incontestable, autant le retour des sondeurs laisse augurer de nouvelles manipulations a` venir de l'opinion publique.




 Opinion publique qui a refusé la manipulation du duel programmé Sarkozy-Juppé. Pourquoi d'ailleurs ?
La` encore, personne ne se pose la question. Ou répond avec des lieux communs : le programme de Francois Fillon est celui qui a le plus séduit les électeurs de droite.
Sauf que pas grand-monde avait lu en entier les programmes de Juppé, Sarkozy et Fillon avant le premier tour des primaires. Premier tour qui mit pourtant Fillon largement devant tous ses concurrents (44 %). Et si entre les deux tours, et avec le débat télévisé entre Alain Juppé et Francois Fillon, de nombreux électeurs ont pu avoir une idée plus précise des programmes respectifs des candidats, cette victoire écrasante de Francois Fillon a PEUT-ETRE aussi une raison cachée.
Bien que les journalistes assurent a` longueur d'antenne que se voir mis en examen ou avoir été condamné par la justice, ce n'est pas grave pour un homme politique (mais c'est grave pour les autres Francais par contre), les Francais pensent, eux, qu'avoir affaire avec la justice n'est pas spécialement une bonne chose. Et ils sont fatigués de toutes ces affaires judiciaires qui polluent la vie publique et politique depuis 30 ans et qui touchent tous les partis politiques.



Monsieur et Madame Fillon : la future 1ere Dame ?

Comme Francois Fillon n'a aucune "casserole" judiciaire (comme on dit), comme il a une réputation (justifiée puisque la justice ne s'est jamais intéressée a` lui) d'honneteté et d'intégrité, il se pourrait bien que cette qualité l'ait beaucoup aidé (en plus de ses idées, de sa personnalité et de son programme) a` gagner ces primaires. Et largement !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?