LES ENDROITS MÉCONNUS DE LA PRESQU'ÎLE GUÉRANDAISE

Le tumulus de Dissignac fait partie des lieux méconnus de la Presqu'île Guérandaise. Situé en pleine campagne non loin de Saint Nazaire et proche du Crématorium (ce qui évidemment freine un peu la fréquentation), c'est un monument mégalithique pourtant remarquable.



 L'église de Trescalan a` La Turballe se situe un peu a` l'écart des grandes voies de circulation. Et pourtant ! Trescalan est un hameau dépendant de La Turballe qui fut le coeur de La Turballe avant que le chemin de fer arrive jusqu'au port (pour charger le poisson) et que le centre de La Turballe se déplace au bord de la mer (au plus proche du port).
L'été, on peut monter en haut du clocher de l'église et profiter d'un splendide panorama (sur les Marais salants et Le Croisic), d'autant plus que Trescalan est le point le plus élevé de la Presqu'île Guérandaise (48 m).



 Le cimetiere britannique de La Baule : 375 tombes de soldats anglais, morts la plupart lors de combats sur Saint Nazaire pendant la Seconde Guerre Mondiale.



 Le dolmen de Kerbourg a` Saint Lyphard.



 Les grottes jumelles de la côte sauvage du Pouliguen. Autant la grotte des Korrigans est bien connue (et bien signalée), autant les grottes de la pointe du Castelli (Piriac) sont accessibles et visibles a` marée basse, autant celles-ci (visibles a` marée basse) sont totalement ignorées.



 Le temple protestant de La Baule-les-Pins. Niché dans un écrin de verdure, comportant un charmant petit jardin discret et abritant l'été (certains soirs) des concerts de grande qualité, ce temple est peu connu. Pour y avoir été invité un soir d'aout pour un concert il y a quelques années, nous pouvons témoigner de l'accueil chaleureux de la communauté protestante qui y tient ses offices.



 Le dolmen de la Barbiere situé entre Crossac et Donges.



 Et parmi les lieux de visites plus ou moins connus, citons encore le tour des remparts de Guérande (dessus et non plus autour), le Mont-Esprit au Croisic et le tombeau d'Almanzor a` Piriac (pour ces deux derniers lieux, tapez une recherche avec le nom souhaité dans le champ en haut a` droite de la page du blog pour découvrir les articles que nous leur avons consacré).



 Il y a aussi les lieux connus que l'on ne reconnaît pas. Parce qu'ils ont beaucoup changé au fil des années. C'est aussi une exploration passionnante que vous pouvez retrouver sur de nombreux articles de ce blog et sur le site (mais concernant uniquement La Baule) La Baule Sépia.









 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?