"PAS DE BOL A LA BAULE" : LA SÉRIE TV NON HUMORISTIQUE QUI NE FAIT PAS RIRE LA BAULE (Episode 3)

Rappel des épisodes précédents : Jeff et ses amis cherchent un appartement en location sur La Baule. On les a envoyés quartier du Beslon, un quartier ou` l'on boit dans des tasses parce qu'on n'a pas de bol.
Avant de quitter le Beslon, un habitant leur lance :
" Allez tenter votre chance a` La Baule-les-Pins. C'est un quartier qui vit toute l'année grâce aux nombreux morts-vivants qui y habitent. Je vous donne le nom d'un contact."



 Jeff et ses amis retrouvent un peu le moral.
Direction La Baule-les-Pins. Un logement merveilleux les attend.
PEUT-ETRE...



 Pas facile de repérer leur "contact" dans le salon de coiffure de La Baule-les-Pins. De plus, c'est un nid d'espions. Car il faut savoir qu'un salon de coiffure a` La Baule-les-Pins est un peu l'équivalent de la direction de la Brigade de la Surveillance du Territoire et de la BCRI parisiennes réunies. 
On s'observe, on s'espionne. Des informations de la plus haute importance s'échangent en toute discrétion.



 Soudain, une sourde-muette leur fait signe. C'est leur "contact", facilement reconnaissable a` ses chaussures Air Step total fashion.
La discussion s'engage péniblement. Un vrai dialogue de sourds. Heureusement, une malvoyante non sourde prend le relais pour faire la traduction. Et ce qu'elle dit est a` peine croyable.



 La Baule-les-Pins était un quartier merveilleux ou` les heures s'écoulaient lentement. Depuis 90 ans. L'âge moyen des habitants d'ailleurs. Ce n'est pas une coincidence.
Et puis, patatras ! La municipalité veut installer des toilettes géantes au beau milieu de la place des Palmiers.



 Pourquoi ? Personne ne le sait. Il semblerait que quelqu'un travaillant pour la Mairie de La Baule veuille lutter contre une maladie assez rare mais invalidante : la phobie des toilettes.
A La Baule-les-Pins, de plus en plus d'habitants ont du mal a` aller aux toilettes. La ville de La Baule pense que c'est parce que leurs toilettes sont trop petites.



 Alors, il a été décidé de construire des toilettes géantes place des Palmiers. Pour que tout le monde les voie en passant ou en arrivant a` La Baule. Pour lutter contre ce fléau local qu'est la constipation.



 Et c'est pas fini ! Il est prévu de construire une dizaine d'autres toilettes géantes a` La Baule.
Les endroits sont pour l'instant tenus secrets.



 Les prix de l'immobilier commencent a` s'effondrer a` La Baule-les-Pins et autour de la place des Palmiers.
"Vue sur toilettes" : les annonces des agents immobiliers deviennent de plus en plus complexes a` rédiger.



 Il semblerait également que le port du casque soit obligatoire pour aller dans ces nouvelles toilettes. Pourquoi pas ? Puisque le port du casque a` vélo va devenir obligatoire pour les enfants.
Par contre, pour faire ses courses, le port du casque n'est pas encore obligatoire malgré le risque de se faire assommer par les prix. 



 Désespérés, Jeff et ses amis quittent La Baule-les-Pins. Mais ou` vont-ils bien pouvoir se loger ?
Sur le Remblai face mer ?



 Avec la montée des eaux et la recrudescence des tempetes, les vagues frappent le Remblai. La submersion approche. Ce n'est plus qu'une question de mois. Ne plus pouvoir rentrer dans son hall d'immeuble pour cause d'inondation ou chercher sa voiture dans le parking souterrain en nageant n'est pas vraiment enthousiasmant. Et les prix sont inabordables, en plus. Payer une fortune pour avoir les pieds dans l'eau, non merci !

Au milieu de la baie de La Baule, Jeff et ses amis voient un vaste chantier et un vaste terrain vague. 
Hélant un passant, ils demandent :
"Pardon Monsieur, c'est quoi ce quartier qui semble en pleine rénovation ?
- C'est le quartier des Roches Rouges.
- Il y a un chantier. Il semble se construire quelque chose, non  ?



 - Oui, c'est exact. L'ancienne piscine Aquabaule a été détruite et sera reconstruite. Une immense piscine souterraine est prévue dans les années qui viennent.
- Souterraine ?
- Oui. Pour éviter les risques de submersion.
- Et le terrain vague qui ressemble a` un ancien parking, c'est quoi ?
- C'est un futur chantier.
- De quoi ?
- Il y a 8 ans, l'ancienne salle de sports des Roches Rouges a été rasée. Pour construire un complexe hôtelier. En attendant, depuis 7 ans, l'emplacement a servi de parking provisoirement.
- Mais ce complexe hôtelier, il sera construit quand ?
- Bientôt.
- Mais c'est quand bientôt ?
- C'est bientôt.
- Vous ne pouvez pas donner une date ?
- Ah ah ! Cela fait peu de temps que vous connaissez La Baule, je me trompe ?
- Non.
- Eh bien, si vous désirez rester ici, vous devrez vous adapter aux rythmes locaux. Ne rien brusquer. Eviter toute précipitation. Et éviter de poser les mauvaises questions.
- Ah bon ?
- Oui. C'est indispensable pour votre survie. Ici, c'est la jungle. Seuls les plus forts survivent. Ou les plus riches. Ou les plus riches les plus forts.
- Oublions donc ce quartier des Roches Rouges. Auriez-vous une idée d'un quartier enchanteur ou` nous pourrions vivre sans poser de questions qui dérangent ?
- Laissez-moi réfléchir 5 minutes...





A suivre...











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?