"PAS DE BOL A LA BAULE" : LA SÉRIE TV PLUS QUE PAS COMIQUE (Episode 7)

Terrorisés par des manifestations étranges qui les suivent dans le quartier des Salines de La Baule, Jeff et ses amis se réfugient dans la salle des Floralies ou` semble avoir lieu un meeting politique.
A part quelques visages connus, le reste de l'assemblée présente est composé de personnes ordinaires.



 Ordinaires ? C'est vite dit. L'estrade est vide, les orateurs politiques semblent s'etre évanouis. Les personnes présentes (en nombre) sont assises autour de tables de 8 et semblent attendre quelque chose.



 Mais quoi ?




 Ou qui ?





Jeff et ses amis éprouvent un malaise : tout paraît normal mais tout paraît aussi anormal.





Les comportements des personnes autour des tables sont un peu bizarres...






voire énigmatiques.




 Les tenues vestimentaires paraissent venir d'une autre époque, d'un autre âge.





 Les serveurs et les serveuses ont des gestes mécaniques, artificiels, répétitifs.





Des chats noirs traversent inlassablement la salle.




 Les gens ont un regard inquiétant.

Jeff et ses amis se concertent et, d'un commun accord, décident de partir au plus vite.





Se dirigeant vers le centre-ville de La Baule, ils croisent un homme qui ricane en les voyant.
Malaise...

Jeff et ses amis prennent leurs jambes a` leur cou.
Une prémonition les étreint : ils doivent fuir au plus vite.




Sur le pont qui va du quartier des Salines a` La Baule, ils croisent un étrange cavalier...




suivi par un autre homme qui paraît avoir du mal a` s'exprimer.





Parvenus place de la Victoire (dans le centre-ville de La Baule), Jeff et ses amis rencontrent un homme bien habillé et qui semble normal, lui. Ils l'abordent :
"Bonjour Monsieur, nous venons d'avoir quelques frayeurs de l'autre côté du pont.
- Ou` cela ?
- Dans le quartier des Salines. Les gens sont vraiment bizarres et l'ambiance du meeting dans la salle des Floralies ce soir paraissait quelque peu malsaine.
- Mais il n'y avait aucun meeting, ni réunion, ni spectacle de programmés dans la salle des Floralies ce soir !
- Mais si, nous y étions. Et avec une quantité de personnes assez considérable.
- Humm ! Je vois. Vous avez assisté a` une ancienne réunion des copropriétaires du quartier.
- C'est possible, mais l'ambiance était vraiment lourde.
- C'est normal puisque les gens avec qui vous étiez sont morts depuis plusieurs dizaines d'années déja`.
- Quoi ?
- Mais oui ! Vous ne le saviez pas ? A La Baule, on nomme le quartier des Salines "le quartier des Spectres".
- Nous avons passé notre soirée avec des fantômes ?
- J'en ai bien peur.






 - Mais ici, tout semble normal. C'est bien éclairé et les gens qui vont et viennent sont comme vous et moi, non ?
- Oui. C'est la partie civilisée de La Baule.
- Et c'est agréable d'habiter dans le centre-ville de La Baule ? Parce que mes amis et moi cherchons un logement.
- Cela dépend de ce que vous attendez.
- Mais encore ?"






A suivre...








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?