DES RALENTISSEURS SUR LES PISTES CYCLABLES : UNE NOUVELLE MAUVAISE IDÉE !

Une nouvelle mode vient de voir le jour : les ralentisseurs pour pistes cyclables.
Auparavant, les aménagements routiers avaient pour but la sécurité des usagers (automobilistes, cyclistes). Dorénavant, les nouveaux aménagements routiers sont accidentogenes : ils ont pour but de créer des accidents et de faire le maximum de victimes. Au nom de la sécurité routiere, évidemment.
On imagine aisément des personnes âgées sur une piste cyclable avec ralentisseurs : de combien est diminuée leur espérance de vie ?



 C'est la suite logique d'un délire initié avec les chicanes et les ralentisseurs qui ont deux buts avoués :
- créer des accidents.
- faire remplacer plus vite les amortisseurs des voitures et relancer l'activité des garagistes locaux.



 Nombre de camions ne peuvent pas emprunter ces chicanes et passent par-dessus ou saccagent les bas-côtés. Qui paye les dégâts ? En tout cas, pas ceux qui ont eu ces idées de génie.




 Des ralentisseurs dépassant les 10 cm de hauteur, ce n'est pas légal. C'est dangereux en plus. Mais qui s'en soucie ?
Et l'on innove chaque jour pour créer plus d'accidents : des panneaux publicitaires ultra-lumineux et agressifs implantés sur des ronds-points dans des zones commerciales. Ou le long de voies rapides.
Ne regardez pas la route, regardez la pub ! 
Qu'en dit la Sécurité Routiere ? Rien. Elle approuve.
Par contre, si vous mangez ou buvez en conduisant, c'est un délit. Vous n'etes pas assez attentif. 



 Faire tomber les cyclistes semble donc la nouvelle priorité de nombreuses municipalités.



 Mais qui peut donc en vouloir autant aux cyclistes ?
Serait-ce un nouveau complot politique ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?