L'ÉROTISME A LA BAULE (SAISON 1)

C'est une conversation impromptue qui a tout déclenché. 
Nous étions dans un café place Leclerc a` La Baule pour interviewer la pianiste la plus talentueuse de la Côte d'Amour, Glas Bleun. Pour la changer de Chopin, on lui avait offert une chopine.
Soudain, une personnalité connue dont nous tairons le nom (puisqu'il possede une radio locale et un journal gratuit) nous salue. Direct comme a` son habitude, il nous dit (a` propos de La Vie La Baule) :
" La poésie Chris, c'est bien, mais tu nous a habitué a` mieux.
- Quelle poésie ?
- Tes jolies photos de Bretagne avec des gentils textes depuis un moment.
- Ah oui. Et tu attends quoi ?
- Du satirique. De la satire comme on l'aime."
Cet homme étant toujours de bon conseil, nous l'avons suivi (son conseil, pas lui).



 Mais soudain, comme la conversation était parlée, on a eu un doute sur l'orthographe du mot "satire". A-t-il voulu dire satire ou satyre ? Ou encore "ca tire" ?
Sans réponse, nous avons décidé de faire de la satire avec des satyres. Comme cela, on est certain d'avoir tout bon.
Et des satyres, a` La Baule, on en connaît. D'ou`cette idée qui a jailli sans prévenir : faire une série sur l'érotisme a` La Baule.
Evidemment, hors de question de mettre en ligne les photos et les vidéos que les fornicateurs baulois nous envoient par centaines.
Et pas question de pornographie. L'érotisme, c'est subtil. C'est du sexe qui fait moins mal que le porno. On n'explore pas tout. On se retient. Et ca fait du bien.
Donc, en route sur la pente glissante des nuits bauloises (on peut aussi s'érotiser le jour).





Mais attention ! Il faut se protéger. Il n'est pas inutile de rappeler le mode d'emploi du préservatif nasal.






Passons maintenant aux préliminaires baulois.




 A La Baule, pour s'échauffer, tous les coups sont permis (si l'on peut dire).





Mais les grands classiques de l'échauffement ont fait leurs preuves pour rompre la glace.





A La Baule, on aime bien aussi se déguiser. Une devise des noctambules baulois est d'ailleurs : "le latex détend ton sexe".
A tester. Sans risque car a` portée de toutes les bourses.




Une fois encore, rappelons que le bois d'Escoublac est un des "hot spots" de La Baule.




C'est tout pour ce soir.
A demain...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?