LA BAULE : LA PLAGE EST A NOUS, PAS A EUX !


Mais qu'est-ce que c'est que ces histoires de commercants de la plage qui veulent décider des redevances qu'ils doivent payer pour gagner de l'argent sur la plage de La Baule ?
La plage fait partie du domaine public, du littoral. Elle appartient a` tout le monde. Elle appartient aux Baulois. Elle n'appartient pas a` ceux qui ont une concession pour faire du business sur la plage.
Faire du business sur la plage est une tolérance. Une tolérance payante. Dont on peut parfaitement bien se passer.



 A Piriac, au Croisic, il n'y a pas de restaurants sur les plages.
A Batz-sur-Mer non plus.
La grande plage de La Turballe (5 kms) ne comporte ni clubs de plage ni restaurants.
Est-ce que cela ralentit l'activité touristique ? Au contraire : Piriac et Le Croisic sont quasiment inaccessibles l'été tellement la fréquentation est importante.




Dernier rebondissement qui fait peur : alors qu'on ne lui avait rien demandé (et qu'au contraire elle prétendait vouloir se tenir a` l'écart), la municipalité de La Baule veut créer une SEML (Société d'économie mixte locale)  pour "aider" les exploitants de la plage de La Baule. Et il y a de fortes chances pour que cela soit avec l'argent des contribuables baulois (voir nos 2 articles précédents sur le sujet).
Mais que vient faire la Mairie de La Baule dans cette histoire ? On se le demande.
Les exploitants de la plage ont intenté des recours en justice contre l'attribution de la plage (concession) a` Veolia : ils ont perdu tous leur proces ou recours. Et certainement dépensé pas mal d'argent en passant en frais d'avocats et de justice (eux qui se plaignent de mal gagner leur vie).
15 000 habitants de La Baule (plus les résidents secondaires) vont devoir payer par l'impôt une trentaine de commercants de la plage qui refusent toute augmentation de la redevance qu'ils payent pour gagner de l'argent sur la plage (ou alors une petite augmentation insuffisante pour la rentabilité du concessionnaire).




La ville de La Baule devient communiste : on veut injecter de l'argent public pour aider des entreprises privées en voulant créer une SEML. Espérons que ce funeste projet ne verra jamais le jour.
En admettant que tout cela soit légal...
La derniere injection d'argent public a` La Baule dans une entreprise privée (exploitation de chevals) ayant fait l'objet d'un rappel a` l'ordre par la Chambre régionale des Comptes il y a une dizaine d'années.
Revenons aux fondamentaux : une concession concernant la plage de La Baule a été légalement attribuée a` Veolia. Elle est juridiquement incontestable.
La Mairie de La Baule et une aide publique n'ont rien a` faire dans cette histoire. Sauf tout compliquer une fois de plus.
Quant aux exploitants de la plage, si cela ne leur plaît pas, qu'ils dégagent ! LA PLAGE NOUS APPARTIENT .

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?