AMBIANCES BAULOISES 2017 : RENCONTRES AU COIN DE LA RUE (PART 35)

L'été, on est souvent a` la plage. Mais on ne peut pas y rester 24 h sur 24. Alors, on se balade dans La Baule. Et il y a des rencontres incontournables. A chaque coin de rue.



 On va vers Le Pouliguen et le quartier Benoît en voiture : alors, on passe DERRIERE l'hôtel L'Hermitage.



 On va vers Le Pouliguen a` pied : on passe DEVANT l'hôtel L'Hermitage.



 On va du remblai au marché : on passe obligatoirement devant l'Hôtel de Ville.



 On se dirige vers Pornichet sur le remblai : on rencontre Anne...



 et son cadran solaire (sol-air ?).



 On se dirige vers le quartier Benoît : sur l'esplanade, les vélos sont interdits. Mais si, puisque c'est marqué !



 Au milieu de la baie, on peut faire une halte aux toilettes toutes neuves (et quasiment jamais utilisées) de la Place des Palmiers. Impossible de les rater : on ne voit que cela sur la place...



 La place de la Victoire est le lieu de passage obligé : en arrivant de la Gare, pour aller a` l'Office de Tourisme, pour aller avenue De Gaulle, pour aller au marché, pour sortir de La Baule...



 En remontant vers Escoublac par le Boulevard de la Foret, sur la droite, un parc royal (privé) accueille estivants et résidents secondaires. 



 Fait peu connu, il y a aussi des habitants a` l'année qui vivent dans cet endroit calme et privilégié.



 L'amphithéâtre du Parc des Dryades, lieu de manifestations culturelles et point de vue remarquable l'été pour admirer le coucher du soleil au loin sur l'océan.



Allant de la Place des Palmiers jusqu'a` la mer, l'avenue Lajarrige est la seconde avenue commercante de La Baule.



L'avenue De Gaulle vue du remblai.



Peu connu, un complexe résidentiel avec un grand parc, des fontaines d'agrément et un tennis en plein coeur de La Baule.












Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?