LA BAULE : RASSEMBLEMENT DE 2CV DANS UN LIEU SECRET

Soudain, au détour d'une rue (assez passante), on les voit.



 Sagement alignées.



Attendant tranquillement au soleil que l'on vienne les chercher...



 pour une balade en bord de mer.



 La 2CV, plus personne n'en voulait il y a 20 ans.
Notre garagiste d'Angers nous reprit la nôtre péniblement 350 francs. Et encore, c'était pour nous en débarrasser. 



 Quelle erreur ! On aurait mieux fait de la découper en tranches et de la mettre dans un frigo en attendant que le cours de bourse de la Deuche remonte.
Oui, mais a` l'époque, rouler en 2CV, cela faisait un peu ringard. Bien que ce soit amusant : le changement de vitesses qui reste dans la main, le bruit, les suspensions, la capote qui se déchire, les sieges qui s'enfoncent...


 

 Oui, mais maintenant, une Deuche vaut plus de 7000 euros et c'est du dernier chic de rouler en 2CV.



 D'ailleurs, notre brochette de 2CV était garée devant un endroit TRES CHIC !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?