UN TANK DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE RETROUVÉ A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN !

Incroyable ! Un tank quasiment intact gisait par seulement 4 m de profondeur a` la pointe de Penchâteau.



 Mais comment est-il arrivé la` ?
Pour le savoir, il faut remonter un peu le temps et l'Histoire de France.



 En septembre 1943, les Allemands (qui n'étaient pas encore devenus nos amis) se replient sous les bombardements alliés.
Mais ou` aller ? La Presqu'île Guérandaise est une voie sans issue.
Les Allemands décident alors de se cacher dans l'anse de Toullain au Pouliguen, puis derriere la pointe de Penchâteau. Avec leurs tanks, facile de se déplacer sur le sable et les quelques rochers affleurant.



 Malheureusement, ils arrivent a` Penchâteau lorsque la marée est basse : 6 h plus tard, celle-ci remonte rapidement (conjonction de grandes marées plus faible pente a` cet endroit de la baie).
Les tanks sont engloutis.
Fin de l'histoire ?



 Pas tout a` fait !
Car au milieu de la baie de La Baule se trouve l'épave d'un avion allié (anglais semble-t-il) de la Seconde Guerre Mondiale.
Que fait-il la` ?

 

 Il semblerait que le pilote de l'avion ait vu les tanks allemands disparaître sous l'eau a` Penchâteau lors de la marée montante. Croyant a` une ruse des Allemands et ne voulant pas les laisser s'échapper, il les aurait alors attaqués sous l'eau avec son avion pour les détruire. Mais son plan échoua.




Cette page d'histoire fait l'objet d'une grande rétrospective interactive que l'on peut voir au "La Bauloscope".
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?