LA BAULE : LES VACANCES COMMENCENT, LES TRAVAUX BRUYANTS REPRENNENT !

Tous les ans, c'est pareil. Officiellement, les travaux bruyants sont interdits a` La Baule pendant les mois de juillet et aout. Pendant la période des vacances. Ce qui semble normal et logique.
Sauf que peu d'entreprises respectent la loi.
Certaines entreprises ont des dérogations pour finir un chantier périlleux ou pour sécuriser une construction : rien a` redire.
Certains travaux publics de grande ampleur ne peuvent pas stopper du jour au lendemain : compréhensible.



 Ce dont nous parlons concerne les chantiers bruyants qui commencent juste au moment ou` c'est interdit. Faut le faire !
Rénovation de magasins (perceuses, scieuses a` métaux et coups de marteau), rénovation d'appartements (cuisines aménagées, huisseries), pose de clôtures.
Ces entreprises ont 10 mois sur 12 pour réaliser leurs chantiers.
Eh bien non ! Il faut qu'elles commencent juste au moment ou` les autres stoppent toute activité bruyante.
Respectent-elles au moins les congés dominicaux (le samedi et le dimanche) ? Pas du tout !




 Samedi dernier, un artisan a continué dans une résidence de La Baule-les-Pins a` travailler dans un magasin (qui apparemment change d'enseigne).
Dimanche il y a 8 jours, un artisan changeait une porte dans une résidence (pour la remplacer par une porte blindée).
On sait, on sait : "Quand le bâtiment va, tout va !"
Tout va bien, sauf pour les vacanciers qui se demandent dans quelle ville ils sont tombés. Est-ce bien La Baule, la belle et sa plus grande plage de sable fin de l'univers ou bien sont-ils dans une banlieue zone de non-droit ? Ils peuvent se poser la question.
Car elle se pose.




 Dans deux mois, n'hésitez pas a` faire le test. Juste pour voir si vous avez pu avoir plus de 48 heures de tranquillité sans travaux bruyants.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?