LA BAULE, UNE VILLE GANGRENÉE PAR LA PORNOGRAPHIE

A La Baule, la pornographie emprunte des chemins étroits et sinueux. Mais elle s'introduit dans tous les interstices. La population âgée vivant a` l'année (et ne survivant pas toujours a` l'hiver) a trouvé un moyen pour vivre dans la luxure sans trop se faire remarquer. Un trafic de pilules bleues s'est développé, permettant aux Baulois de faire la queue sans se lasser.



 Mais depuis l'été dernier, la consommation de drogues pour érotomanes a pris des proportions inquiétantes. Des glaciers complices vendent ces stimulants érotiques sous forme de glaces.



 Et sous des formes de présentation contraires aux bonnes moeurs.
C'est pourquoi La Vie La Baule demande l'interdiction de la vente de glaces aux mineurs tant que des analyses poussées (fort) n'auront pas eu lieu.




Il se pourrait que l'on découvre aussi des traces de cheval. Le pire serait des traces de queues de cheval.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?