LA BAULE, UNE VILLE GANGRENÉE PAR LA MAFIA

L'accusation est grave mais nous allons l'étayer.
Pendant que les touristes, les estivants et les résidents secondaires profitent de leurs vacances d'été en toute insouciance (et ils ont bien raison) le Clan des Baulois (héritier du clan des Siciliens) continue de travailler dans l'ombre.
Mais peut-on pour autant parler de mafia ?
Analysons la situation.



 Dans un clan mafieux, il y a un parrain. A La Baule, il y en a meme plusieurs.
Dans un clan mafieux, il y a des hommes "de main" qui accomplissent les basses oeuvres : menaces, intimidation, etc...



 A La Baule, ils existent, nous les avons rencontrés. Bien malgré nous. Bien entendu, leurs actions sont concertées et ne sont pas dues au hasard : quand ils interviennent, c'est qu'ils ont recu des ordres.
Dans un clan mafieux, on se serre les coudes. A La Baule, on reste entre soi pour le business, on refile les bons plans aux copains et copines, on élimine la concurrence (non pas physiquement mais par menaces répétées). On n'aime pas les étrangers ni les inconnus. A La Baule, le clan est stable numériquement. Quand un membre meurt ou est trop vieux, il est remplacé par sa femme, son fils ou son neveu.



 Le clan mafieux se réunit toujours dans des endroits discrets ou` il a ses habitudes. A La Baule, ces endroits sont bien connus. La population normale les évite.
Les domaines d'action  et les activités les plus rentables d'un clan mafieux sont facilement identifiables. A La Baule, il suffit d'observer quelles sont les activités les plus protégées, les plus favorisées par le clan.



 Doit-on continuer ? Les preuves de l'existence d'une mafia a` La Baule sont évidentes.
Sans parler des emplois de complaisance ou des fonctions aux titres ronflants octroyés aux membres du clan (ou a` leur famille). 
Sans parler du marché publicitaire qui est une véritable caricature clanique a` La Baule : je fais de la pub dans ton journal, tu parles de moi dans ton guide, alors je refais de la pub dans une publication amie et un de tes amis fera un article ensuite sur mon entreprise. Et ainsi de suite... L'argent circule ainsi rapidement et discretement entre les membres du clan. Et sans risque !
Car combien vaut une page de pub en réalité ? Eh bien, ca dépend de plein de facteurs tous plus subjectifs les uns que les autres. Et depuis quelques affaires récentes retentissantes (affaire Bygmalion par exemple), on sait que les domaines de la communication et de la publicité  sont les domaines les plus prisés actuellement pour surfacturer des prestations.




 La mafia bauloise est donc bien une réalité. Si un seul Baulois se reconnaissait dans cet article, ce serait la preuve de la véracité de cet article. Et des arguments développés.




PS : comme vous pouvez le voir dans l'URL du blog, La Vie La Baule s'est délocalisée en Slovénie. La Vie La Baule.si et non plus La Vie La Baule.fr.
Pourquoi ? Pour des raisons de couts de production. Nous employons désormais des bulgares et des bosniaques pour produire l'électricité nécessaire pour allumer l'ordinateur sur lequel nous écrivons.



Pour des raisons juridiques ensuite : en cas de contestation ou de demande de rectification concernant un article, vous devez écrire a` Chris La Baule - Pri gospa M.B. - Sumberška - 1230 Domžale - SLOVÉNIE. Ou saisir le tribunal de Domžale par une demande faite par un avocat en langue slovene et en francais. Mais cela sera rarement nécessaire car La Vie La Baule a été déclaré officiellement "blog confidentiel" depuis octobre 2015 par un membre éminent de la municipalité de La Baule. Cela signifie que personne ne lit le blog a` part Chris La Baule et sa maman.





En cas de diffamation privée (et non pas publique), l'amende prévue est de 38 euros. Afin d'éviter a` un francais d'engager de couteuses dépenses pour récupérer 38 euros en Slovénie, nous avons laissé 76 euros sur un compte en banque en France. Cela permettra de payer 2 diffamations privées au cas (improbable) ou` cela se produirait. Les plus rapides seront donc les mieux servis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?