LA BAULE, UNE VILLE GANGRENÉE PAR LA GUERRE DES GANGS !

Ils sont partout a` La Baule. Qui ? Les gangs. Et ils se livrent une guerre impitoyable entre eux pour faire main basse sur la ville. 
La municipalité est completement dépassée. Comme d'habitude. 
La police contrôle les automobilistes qui roulent a` 60 km/h au lieu de 50 km/h. Les gendarmes ont retiré 62 permis le week-end du 14 juillet en Loire-Atlantique. Et les forces de l'ordre manquent d'effectifs pour lutter contre les automobilistes. 
Par comparaison, en Slovénie, il n'y a pas de contrôles routiers (sauf un peu de temps en temps sur les autoroutes). Les forces de police concentrent l'essentiel de leurs effectifs et de leurs moyens dans la lutte contre le terrorisme, dans le contrôle de l'espace Schengen, dans la lutte contre la délinquance et la criminalité et dans le contrôle des flux de migrants.




Alors les gangs de La Baule profitent de leur impunité pour imposer leur loi.
Mais combien y a-t-il de gangs a` La Baule ?
Impossible de tous les énumérer tellement ils sont nombreux.




 Le plus puissant est le gang de la plage : incendies de toboggans, chantages divers, tentatives d'extorsion de fonds et de racket. Tout le monde tremble devant eux. Meme les plus puissants.




Le gang des pétasses blondasses : a jeté son dévolu sur le quartier du Casino. Racolage, prostitution mondaine, chantage au divorce, on retrouve aussi ce gang du côté de l'avenue De Gaulle l'été.




Le gang de La Baule-les-Pins : spécialisé dans les actes d'incivisme, la calomnie et la diffamation. Destruction de boîtes aux lettres, sabotage des serrures d'immeubles et vol de livres dans les cabines de livres. Pas du gros gibier. Plutôt des petites frappes.



 Le gang du Noel Magique : des Pere Noel zoophiles se baladent dans la ville de La Baule en changeant de barbes pour ne pas se faire prendre.



 Le gang des maquereaux : cachés dans des clubs houses ou des maisons closes l'hiver, ce gang s'attaque a` des jeunes filles tout juste majeures. Certains possédant un avion, ils proposent aux jeunes filles d'aller faire un tour pour s'envoyer en l'air. Les malheureuses finissent dans le harem d'un pays oriental.
Heureusement, les forces de police font de temps en temps de belles prises de maquereaux.
C'est pour cette raison qu'il y a de plus en plus de morues seules a` La Baule (la morue étant la femelle du maquereau). 



 Le gang des truffes. A La Baule, on a de beaux spécimens de truffes. Non comestibles mais de belles truffes néanmoins (nez en moins). On reconnaît les truffes en discutant avec : ce sont de vrais blaireaux. Incultes, prétentieux, riches d'une fortune aux origines incertaines, ils portent souvent des gourmettes au poignet ou des chaînettes en or autour du cou.




 Il y a aussi le gang des meres-poules. Nous en parlerons une autre fois. Car énumérer tous les gangs de La Baule est quasiment impossible.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?