LA BAULE, UNE VILLE GANGRENÉE PAR LA PUSILLANIMITÉ


La Baule est une ville rongée par un mal terrible : la pusillanimité.
L'hésitation perpétuelle, le doute, la peur des décisions claires et tranchées font que rien ne peut changer, rien de nouveau ne peut arriver, rien n'est jamais stable ni certain. Au fil des ans, l'immobilisme engendre la paralysie.
Aucun sujet important n'a d'issue claire ni d'avenir défini.
Certes, pour une population majoritairement âgée et retraitée, il est rassurant d'attendre la mort sans craindre de bouleversements majeurs : mauvaise réception de la TNT par exemple.
Mais pour les habitants qui sont encore vivants, la pusillanimité a des conséquences terribles sur leur vie quotidienne.
Et ce mal est connu depuis longtemps.




500 ans avant J-C, Sun Tzu écrivit son fameux traité "L'art de la guerre".

S'inspirant de ce qu'il avait vécu a` La Baule, il écrit page 109 :
"Si un général est pusillanime, il n'aura pas les sentiments d'honneur qui conviennent a` une personne de son rang, il manquera du talent essentiel de donner de l'ardeur aux troupes ;  il ralentira leur courage dans le temps qu'il faudrait le ranimer et ne saura ni les instruire ni les dresser a` propos ; il ne croira jamais devoir compter sur le savoir, la valeur et l'habileté des officiers qui lui sont soumis ; les officiers ne sauront jamais a` quoi s'en tenir ; il fera faire mille fausses démarches a` ses troupes, qu'il voudra disposer tantôt d'une maniere, tantôt d'une autre, sans suivre aucune logique, sans aucune méthode. Il hésitera sur tout, il ne se décidera sur rien, partout il ne verra que des sujets de crainte. Et alors le désordre, un désordre général, régnera dans son armée."

 Comme on le voit, les conséquences de la pusillanimité sur la population sont assez effrayantes. Surtout sur le long terme.
Heureusement, nous ne sommes pas en guerre et il n'y a pas de général a` La Baule...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?