LES BONNES RAISONS DE DEVENIR VÉGÉTARIEN (ET LES MAUVAISES)

Si on savait ce qu'on mangeait réellement, on deviendrait végétarien. Le foie gras, tout le monde sait dans quelles conditions on l'obtient. Surtout quand il vient de Roumanie ou de Hongrie, comme une bonne partie du foie gras vendu en France.



 Autre exemple : les escargots. D'accord, c'est bon avec le beurre persillé aillé mais ca reste des limaces. Qu'on le veuille ou non.



 Dans les haricots blancs en boîte (et aussi ailleurs), il y a des extraits de glande de castor : et pas du meilleur endroit !



 On mange de la viande sans le savoir.



 Le tarama ensuite. Pour simplifier, on va montrer comment sont faits les saucisses knacks, les knackis et autres trucs du meme genre. 




Ca donne vraiment envie d'en manger. Le tarama, c'est quasiment pareil, sauf que...




 on remplace la bouillie de viande par de la bouillie de poisson.




 Donc, une fois qu'on a vu cela, on se dit qu'on va devenir végétarien.




Sauf que cela va faire mourir les abeilles. Moins qu'un pesticide, mais un peu.



Et puis, il va falloir manger tous les jours du soja, du quinoa, du tofu, des graines de sésame et faire des raclettes avec du fromage au wasabi.



Et surtout, surtout, on sera responsable de la mort de milliers de carottes.













 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?