MAISON CLOSE DE LA BAULE : LATEX OR NOT LATEX, THAT IS THE QUESTION !

La soirée déguisée (voir les 2 articles précédents) risque de dégénérer car la Reine de la Soirée a décrété que les masques devaient tomber et le latex se montrer.



 Aussitôt dit, aussitôt fait !
Mais le défilé des participants doit avoir lieu dans un ordre précis et suivant une logique tout aussi précise : la profession des participants.



 Ainsi, c'est une hôtesse de l'air qui inaugure le défilé...



 suivie d'une psychanalyste...



 suivi d'un expert-comptable...



 suivie d'une infirmiere diplômée d'Etat...




 suivie d'une guide touristique de la presqu'île guérandaise...

 suivi par un clerc de notaire.



 Mais ce n'est pas encore fini !



 Le défilé continue avec une adorable productrice de miel local...



 suivie par un responsable de magasin-masseur-garagiste...



suivie enfin par une hôtesse d'accueil plutôt accueillante. 



Mais il semble que la soirée ne soit pas encore terminée.
Il est question d'aller tourner des vidéos a` Atlantia, le palais pour congressistes de La Baule. Car Atlantia est en travaux en ce moment. Et il paraît qu'on y tourne des films bien salaces et des vidéos brulantes.
Nous avons du mal a` y croire. Atlantia ??
Mais si c'était vrai ?
Il faut mieux suivre la joyeuse bande pour en avoir le coeur net.


Début 2012, le scandale du film X homosexuel tourné sans autorisation dans les locaux d'Atlantia, le palais des congrès de La Baule, avait fini par sortir au grand jour en atterrissant de manière concrète sur le terrain judiciaire.

L'homme à l'origine du tournage et de l'affaire, gérant de la société T. Sécurité, qui assurait entre autres le gardiennage de l'équipement baulois, avait jusqu'alors seulement démissionné à la suite d'un accord avec la ville de la Baule. En contrepartie, Atlantia ne portait pas plainte.



La fuite du film pornographique sur internet, sur lequel les locaux d'Atlantia étaient reconnaissables, était venue de quelques salariés mécontents.



L'enquête diligentée par le parquet de Saint-Nazaire a aussi pointé des anomalies de gestion. Elle s'est intéressée aux dépenses du gérant, aujourd'hui âgé de 44 ans : hôtel somptueux, restaurants cotés, voitures, motos, voyages... qui ne seraient pas en relation avec son activité dans la sécurité.

Les poursuites pour abus de biens sociaux portent sur une somme d'environ 180 000 €. Durant l'enquête, comme aujourd'hui devant le tribunal, il contestera ces abus. Comme sa mère, qui est poursuivie pour recel d'abus de biens sociaux.

(sources : presse locale et nationale) 





 Ca alors ! Mais ils ont raison. On peut tourner des vidéos pornos a` Atlantia La Baule. Plutôt entre hommes apparemment. Mais il n'y a pas de raison de faire de la ségrégation : les filles devraient se voir acceptées aussi. Et, en plus, on ne risque pas de plainte de la part de la municipalité de La Baule. Si ca tourne mal, on négocie et on s'arrange. 
Pourquoi tant de facilités ? Mais pourquoi ? Pourquoi ne pas vouloir que la justice mette son nez dans ces affaires-la` ?
Toujours est-il que ces arrangements arrangent tout le monde. 
Soudain, nous croyons comprendre beaucoup de choses. Choses qui pourraient permettre d'en éclaircir d'autres lorsque nous retournerons dans la maison close de La Baule. 



A suivre...














Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?