TRAFIC DE DROGUE A LA BAULE ET SUR LA PRESQU'ÎLE GUÉRANDAISE : NOUVELLES RÉVÉLATIONS !

Le trafic de drogue est un fléau. Il est malheureusement trop répandu a` La Baule et sur la Presqu'île Guérandaise. Chris La Baule raconte.

"Chris, dans un précédent article sur les activités mafieuses a` La Baule et sur la Presqu'île Guérandaise, vous faites quelques révélations. Pouvez-vous nous en dire plus ? Concernant la répression tout d'abord.
- La répression s'accentue. La police et la Brigade des Stups pilonne les dealers et les trafiquants. De belles prises sont effectuées. Mais ici comme ailleurs en France, la consommation de drogue (haschish, marijuana, cocaine) est assez courante.
- Dans votre précédent article auquel je fais allusion, vous affirmez que vous ne donnerez plus aucune information concernant les trafics de drogue dont vous pourriez avoir connaissance par des informateurs aux autorités concernées. Pourquoi ?
- Pour une raison simple a` comprendre.
- Il y a 7 ans environ, j'avais donné une information importante concernant le trafic de drogue a` La Baule a` la police de La Baule. Lieu de livraison de la drogue, immatriculations des véhicules concernés et mode opératoire des dealers (type de signaux pour signaler que la livraison peut etre effectuée). Je n'avais pas eu beaucoup de mérite : c'est en promenant mon chien le soir dans une vaste résidence avec de vastes espaces verts entre La Baule Centre et La Baule-les-Pins que j'avais repéré le trafic. Notamment le signal : une canette de soda laissée sur la 3eme marche en bois proche d'une petite cabane de jardinier de la résidence.




- Et ensuite ?
- J'imagine que la police a fait son boulot car le trafic a cessé assez rapidement par la suite. J'avais aussi expliqué il y a 3 ans comment s'effectuait le trafic de drogue l'été du côté du parc des Dryades a` La Baule-les-Pins : les vendeurs se laissaient enfermer dans le parc des Dryades apres la fermeture, envoyaient leurs coordonnées GPS aux acheteurs qui venaient ensuite dans les jardins des résidences ou des maisons alentour récupérer la drogue.
- Comment ?
- L'acheteur jetait l'argent par-dessus la cloture (un simple grillage peu élevé) du parc des Dryades et le vendeur lui jetait a` son tour la drogue par-dessus la cloture. Si la police voulait interpeller le vendeur ensuite a` sa sortie du parc des Dryades (il y a une petite porte de sortie de secours si on est enfermé dans le parc), celui-ci n'avait rien dans les poches.
- La police a exploité vos infos ?
- Oui, car j'ai vu plusieurs fois des policiers tenter d'interpeller le vendeur et l'acheteur en meme temps des deux côtés de la cloture du parc des Dryades.




- Donc, finalement, vos informations directes ou indirectes aidaient le travail de la police.
- Oui.
- Mais vous dites que vous ne donnerez plus aucune information a` l'avenir. Que s'est-il passé ?
- En avril 2015, j'ai été convoqué pour une audition au Commissariat de La Baule pour une plainte en diffamation a` mon encontre.
- Et ?
- J'ai prouvé que tous les éléments contenus dans les articles incriminés étaient vrais. Il n'y a pas eu de suite. Mais dans le proces-verbal qui provoqua ma convocation, il y avait des déclarations fausses. Cela m'a beaucoup choqué.
- On peut raconter des mensonges lorsqu'on porte plainte ?
- Je ne m'y risquerais pas mais il y en a qui osent.
- Et alors ?
- J'ai pu prouver grâce aux "fadettes" (relevés téléphoniques) que ces affirmations étaient fausses.
- Vous n'étiez pas trop content, j'imagine ?
- Pas trop, non. Je précise que la police de La Baule n'est pas en cause. L'entretien fut courtois et le Commissariat de La Baule n'était pour rien dans cette convocation.
- Mais pourquoi porter plainte contre vous en diffamation si on sait plus ou moins que vous pouvez toujours prouver ce que vous écrivez ?
- Pour me faire taire.
- Pour vous faire taire ?
- Oui. Mon blog La Vie La Baule dérange parfois. Alors, si on avait pu me coller sur le dos une bonne plainte en diffamation bien valable, on pense que cela m'aurait calmé un peu.



 - Quand vous dites "on", vous pensez a` qui ? A la municipalité de La Baule ?
- Non. Le Maire de La Baule est un vrai démocrate. Son entourage également. Il n'utiliserait pas ce genre de méthodes.
- Alors ?
- Je ne dirai rien mais je sais "qui" a voulu me faire taire. 
- Ceux qui avaient porté plainte en diffamation contre vous ?
- Non.
- Qui alors ? 
- Ceux qui se servent des "proximités dînatoires" (selon l'excellente formule trouvée par le directeur de Media-Web).
- C'est quoi des "proximités dînatoires" ? 
- Ce sont des personnes (plutôt des notables) qui se rencontrent fréquemment et qui dînent parfois ensemble.
- Pour faire quoi ? Par amitié ?
- Pas uniquement. Pour faire le point sur ce qui les dérange et tenter de prendre des mesures pour neutraliser les gêneurs.
- Dont vous.
- Dont moi.
- Revenons aux trafics de drogue a` La Baule et sur la Presqu'île Guérandaise. Dans un article il y a quelques jours sur les activités mafieuses, vous laissiez sous-entendre que vous aviez des informations depuis un bon moment sur des méthodes de trafics et d'approvisionnement. Pourquoi ne donnez-vous pas ces infos a` la police ou a` la justice comme vous l'avez déja` fait dans le passé ?
- Parce qu'on a voulu me faire taire.
- Et alors ?
- Je ne dirai plus rien.
- C'est pas malin, la justice se prive d'informations précieuses.
- C'est exact. Mais il fallait y penser avant. On veut me faire taire ? Alors, je me tais.





- A propos, pourquoi avez-vous une telle aversion contre le trafic de drogue ?
- Parce que je déteste cela. Parce que je trouve cela nul. Parce que cela engendre une délinquance de plus en plus violente et dangereuse (a` Marseille, ca flingue dur).
- Donc, la légalisation du cannabis, vous êtes contre ?
- Oui. Je suis contre la légalisation du cannabis et pour la baisse du prix des cigarettes.
- De combien la baisse des prix ?
- De moitié.
- De moitié ?
- Oui, je suis pour un paquet de cigarettes a` 3,50 euros. Comme en Slovénie.
- C'est pas bien de militer pour la baisse du prix des cigarettes.
- C'est possible mais le tabac n'est pas une drogue. La preuve : c'est en vente libre."










PS : nous rappelons que le blog La Vie La Baule, pour des raisons de sécurité, est hébergé en Slovénie (lavielabaule.blogspot.si). 
Pour tout contentieux, pour toute contestation d'un article, le tribunal compétent est donc :
Okrožno sodišče
Tavčarjeva ulica 9
1000 Ljubljana

REPUBLIKA SLOVENIJA




 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES SIGNALEMENTS ABUSIFS SUR FACEBOOK : UNE VÉRITABLE ÉPIDÉMIE !

PLAN DE CIRCULATION A LA BAULE PENDANT LE TOUR DE FRANCE : TOUS LES DÉTAILS !

POURQUOI LA JET SET BOUDE LA BAULE ? (une interview exclusive de Chris La Baule)