HISTOIRE OFFICIELLE DES BRETONNES ET DES BRETONS

Mais qu'est-ce qui a bien pu pousser un peuple a` vouloir s'établir dans une région ou` il pleut tout le temps ? Dans une région ou` l'eau de la mer atteint péniblement les 15 degrés et ou` les températures en cas de canicule flirtent avec les 20 degrés ?
Pour le savoir, il faut revenir aux origines, a` la préhistoire ? 



 Malgré la suprématie des dinosaures, les premiers Bretons parviennent a` coloniser la Bretagne.



 Quelques peuplades s'établissent du côté de Carnac et font pousser des menhirs. Pourquoi ? On ne le saura jamais. L'abus de chouchen et d'hydromel pourrait expliquer l'abondance de mégalithes en Bretagne selon certains historiens.Mais ce n'est pas scientifiquement établi.



 Le Breton de l'époque est un androgyne, mi-homme mi-femme.



 Pour se reproduire, le Breton préhistorique utilise un fabuleux instrument venu d'Egypte.



 Vers -2500 avant J-C. la femme se sépare biologiquement de l'homme breton. La Bible explique parfaitement le processus avec les deux premiers bretons bisexués Adam et Eve.



 Cette séparation biologique est une chance pour la bretonne mais une catastrophe pour le breton.



 Celui-ci, totalement désoeuvré, ne pense plus qu'a` se saouler.



 Il devient totalement alcoolique.



 Définitivement.



 Mais ce penchant immodéré pour l'alcool fait des envieux. La Loire-Atlantique, un département d'alcooliques, milite pour son rattachement a` la Bretagne avec un argument imparable : on a l'alcool dans le sang en commun. C'est génétique !



Car on est fier d'être Breton.




 Fier d'être Breton, fier d'être pochtron !



 Beaucoup de femmes quittent la Bretagne au second millénaire, lassées par les violences conjugales de leurs époux alcoolisés.



 Mais que vont devenir les hommes bretons, seuls dans leur jolie contrée pluvieuse  ? (le fait qu'il pleut tout le temps en Bretagne pourrait expliquer l'aversion des Bretons pour l'eau. Sauf pour l'eau-de-vie).


A suivre... 















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LES SIGNALEMENTS ABUSIFS SUR FACEBOOK : UNE VÉRITABLE ÉPIDÉMIE !

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?