Articles

Affichage des articles du décembre, 2018

LA PHRASE MYSTÉRIEUSE QUE L'ON ENTEND LE PLUS SOUVENT A LA BAULE

Image
Il est une phrase mystérieuse que l'on entend répéter par de nombreuses personnes a` La Baule. Plus particulièrement de mai a` octobre.
Cette phrase, c'est : "Elle est froide mais une fois qu'on est dedans, on est bien."





Avec une variante : "Elle est froide mais une fois qu'on est dedans, elle est bonne".

Mais de quoi parle-t-on au juste ?



 De l'eau de mer ou de toute autre chose ?



 Les Baulois...



 et surtout les Bauloises interrogés refusent de répondre (tiens, tiens !)




 Interrogée a` son tour, la Mairie de La Baule nous éconduit sans ménagement. Et nous promet de nous envoyer les blindés si l'on ose poser la question encore une fois.



 Nous partons alors a` la recherche d'indices sur la plage. Mais la récolte est bien mince.



Et c'est en nous rendant du côté de La Baule-les-Pins qu'un début de réponse a` cette question lancinante va nous être apporté.



 Une Bauloise des Pins nous invite a` monter chez elle et nous promet qu'elle va nous…

MUNICIPALES 2020 A LA BAULE : CE QUE SOUHAITENT LES CLASSES VRAIMENT SUPÉRIEURES AUX AUTRES (PART 17)

Image
Quand on appartient aux classes vraiment supérieures, on ne le montre pas. Nul besoin d'étaler ses richesses ni son train de vie. Etre riche, c'est tout d'abord être quelqu'un d'exceptionnel, appartenir a` l'élite et être reconnu par ses pairs : comme Bernard Madoff par exemple qui évoluait parmi l'élite de l'élite et qui était beaucoup apprécié.
Le plus difficile lorsqu'on est un super riche, c'est de revenir sur terre. Non pas parce que l'on prend souvent l'avion mais parce que l'on évolue a` des hauteurs tellement stratosphériques qu'il est souvent difficile et pénible de quitter cet état si agréable d'apesanteur pour revenir sur terre ou` l'on est soumis a` la pression atmosphérique. Et a` d'autres pressions aussi.






































































MUNICIPALES 2020 A LA BAULE : CE QUE VEULENT LES CLASSES TRES SUPÉRIEURES AUX AUTRES (PART 16)

Image
Ce qui distingue le parvenu (l'ancien pauvre devenu riche) du super riche, c'est que le parvenu dilapide tout son argent. Pour essayer de montrer qu'il est riche. Cela impressionne les plus pauvres mais cela fait rire les super riches. Car si le parvenu gaspille son patrimoine, le super riche, lui, valorise son patrimoine. Il l'optimise. On appelle cela l'optimisation fiscale.
L'optimisation fiscale entraîne parfois de pénibles obligations, comme celle d'aller vivre dans un paradis fiscal loin de son pays natal. Cruel exil !



























































 A suivre...







MUNICIPALES 2020 A LA BAULE : CE QUE VEULENT LES CLASSES SUPER SUPÉRIEURES (PART 15)

Image
Il y a peu de super riches parmi la population bauloise (revenu net moyen de 3700 euros par mois). Les super riches se comptent plutôt parmi les résidents secondaires. Ce qui explique que les revendications des résidents secondaires soient généralement plus écoutées que celles des Baulois.

Mais comment reconnaître un super riche dans la rue ?
Comme il se barricade chez lui avec de hauts murs et des caméras vidéo partout (quelle vie !) ou qu'il va s'isoler parmi ses pairs sur un terrain de golf, le commun des mortels a peu de chances de le croiser dans son habitat naturel.
Parfois, des pauvres croient reconnaître un super riche grâce a` une voiture de sport luxueuse ou grâce a` une tenue vestimentaire visiblement haut de gamme. Mais c'est oublier que les parvenus miment les super riches et dépensent tout ce qu'ils gagnent pour essayer de ressembler aux super riches. Alors qu'ils ne sont que les plus pauvres des riches. Alors, les fringues et les voitures, cela ne veut …