LA BAULE DANS LES ANNÉES 70


Les années 70 (et plus encore les années 80), ce n'est pas pareil que les années 50 et 60. Pour reprendre le titre d'un livre bien connu, "la nostalgie n'est plus ce qu'elle était". 
Le charme est rompu, comme on dit. La banalité s'installe, l'uniformité aussi.
La Baule n'est définitivement plus ce qu'elle était. C'est autre chose : une station balnéaire comme une autre qui attire la foule des classes dites "populaires" en été. L'élitisme dont se prévalait la ville n'est plus qu'un lointain souvenir. 
Le béton envahit la station et les belles villas du front de mer disparaissent. Inéluctablement. Celles de la plage Benoît également. Il faut désormais aller les chercher dans des allées et des avenues plus discrètes. Elle ne se cachent pas : elles se protègent car elles sont cernées par ce que l'on appelle le modernisme, le progrès...











 La gare.



 Place des Palmiers.



 La mairie.











 Une voiture a` la mer ! (1977)









 Place des Palmiers.



Retour dans les années 60. 



 C'était quand même autre chose...




Photo La Baule Sepia



Photo La Baule Sepia

Et encore avant, c'était toute autre chose...















 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON POISSON TOUT JUSTE ACHETÉ SENT L'AMMONIAC : C'EST GRAVE DOCTEUR ?

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?

CORONAVIRUS : LES PARISIENS SONT PARTIS EN VACANCES !