LA BAULE A L'ÉPOQUE ROMAINE : PHOTOS EXCLUSIVES ! (seconde partie)

La place César (actuelle place Leclerc)

La Baule a beaucoup changé. Les affreuses constructions romaines ont été remplacées par de jolis immeubles beaucoup plus modernes et fonctionnels.
Mais continuons notre promenade dans La Baule a` l'époque romaine. 



 L'avenue Julius Caesar (actuelle avenue Lajarrige).
Aussi déserte a` l'époque romaine que de nos jours.
Au fond : la Grande Dune.
  



 Un gladiateur prêt pour le combat sur la plage de La Baule : les apéros plage dégénéraient souvent a` l'époque romaine et se finissaient par des batailles mémorables (certains refusaient de payer leur addition et d'autres embrassaient des femmes qui n'étaient pas les leurs).




 La galerie commerciale du centre-ville (appelée aussi "Nouvelles Galeries").




 Un garde (retraité) assurant la sécurité des maisons de retraite bauloises.




 Une sculpture de loup sur la porte du temple de Romulus et Remus a` La Baule. Car si l'homme est un loup pour l'homme selon Hobbes, le Baulois est un loup pour le Baulois selon César.




 Le hall de La Mairie de La Baule en 62 avant Jésus-Christ.



 La fameuse "catapulte bauloise". Contrairement aux catapultes classiques qui servaient a` envoyer des projectiles sur l'ennemi, la catapulte bauloise servait surtout a` catapulter des fayots et des courtisans a` des postes-clefs de l'administration romaine de l'époque. La catapulte fonctionnait également dans certaines associations ou organismes para-associatifs. Souvent usées par les nombreux catapultages, elles étaient remplacées a` un rythme soutenu.
Ce qui engendra la première industrie locale et une appellation d'origine incontrôlée : "la catapulte bauloise".




A suivre...


















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON POISSON TOUT JUSTE ACHETÉ SENT L'AMMONIAC : C'EST GRAVE DOCTEUR ?

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?

CORONAVIRUS : LES PARISIENS SONT PARTIS EN VACANCES !