Articles

Affichage des articles du mai, 2017

LA BAULE : CE QUI EST INTERDIT ET AUTORISÉ SUR LA PLAGE

Image
A La Baule, il est interdit de pique-niquer sur la plage sauf lorsque c'est la municipalité qui organise un pique-nique sur la plage (au mois d'aout généralement). Dans ce cas, le pique-nique est autorisé. Puis interdit de nouveau ensuite.



 Sauf pour les enfants coiffés "au bol" par des parents inconscients.



 Lorsque la plage n'est pas surveillée, la baignade est autorisée mais la noyade est formellement interdite.




 Les bancs longeant la plage sont parfois repeints. Mais les dates ne sont pas précisées. Il convient donc de prendre ses précautions.

L'acces a` la plage est libre en dehors des horaires prohibés.






 Pour une bonne cohabitation l'été entre personnes TRES différentes (enfants, jeunes, vieux, pas trop vieux, riches, pauvres, pas trop pauvres et pas encore riches), le respect mutuel (comme le crédit) enrichit les rapports humains.




 Il est interdit de déplacer la plage, des parties de la plage ou du sable de la plage. Les parents devront surveiller attent…

CONCESSION DE LA PLAGE DE LA BAULE ET CONTESTATION DES PROFESSIONNELS : UN PROBLEME SANS FIN ET UNE FAUSSE SOLUTION

Image
Alors qu'a` Pornichet tout se passe bien (installation de structures démontables pour les restaurants et clubs de plage conformément a` la loi), La Baule se distingue une fois de plus. Et pas dans le meilleur sens du terme.
Rappelons brievement les derniers développements de cette triste histoire :
- la ville de La Baule se désengage totalement de la gestion de la plage.
- un appel d'offres est lancé et la société Veolia obtient la concession.
- les professionnels (restaurateurs et clubs de plage ou de voile) de la plage contestent cette attribution.
- les recours juridiques sont épuisés et Veolia est conforté dans son rôle de concessionnaire.
- alors, une campagne nationale (et locale) de presse se déchaîne, parlant d'une prochaine privatisation de la plage de La Baule (impossible puisque la plage ressort du domaine public), d'une augmentation vertigineuse des tarifs (en fait, un simple réajustement par rapport aux tarifs plutôt avantageux pratiqués auparavant) et de l'…