UNE JOURNÉE A LA BAULE : SAVOIR PRENDRE SON TEMPS

Normalement, lorsqu'on n'a plus beaucoup de temps a` vivre, on vit a` cent a` l'heure : on se bouge, on voyage, on rencontre le maximum de monde possible, on sort.
A La Baule, malgré l'âge avancé d'une majeure partie de la population, malgré le peu d'années qu'il reste a` vivre, paradoxalement, on prend son temps.

A cela, il y a plusieurs explications possibles :
- on refuse son âge et on veut croire que l'on est toujours jeune. On a donc encore du temps devant soi.
- on compte se faire cryogéniser au moment de son décès.
- on compte se faire empailler pour vivre éternellement sur le buffet de la salle a` manger de ses petits-enfants.
Toujours est-il qu'a` La Baule, on prend son temps.



 On prend son temps pour prendre son petit déjeuner (entre 6 h et 10 h du matin).



 On prend son temps pour se préparer le matin (pour être prêt en début d'après-midi).



 On prend son temps pour aller voler des fleurs dans les jardins publics. Et au parc des Dryades aussi.



 On prend son temps pour boire.



 On prend son temps pour regarder la télévision.



 On prend son temps pour travailler.



 On prend son temps pour s'investir dans de grands projets (stopper la montée de l'océan sur la plage par exemple).



 On prend son temps pour aller chez le médecin.



 On prend son temps pour faire du sport (pas plus d'un mois sur deux).



 Bref, on prend son temps.



 Sauf pour écrire des commentaires sur Facebook ou` l'on se précipite sans réfléchir pour écrire n'importe quoi.





A suivre...




















 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON POISSON TOUT JUSTE ACHETÉ SENT L'AMMONIAC : C'EST GRAVE DOCTEUR ?

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?

CORONAVIRUS : LES PARISIENS SONT PARTIS EN VACANCES !