LA BAULE ET LES MOMENTS FORTS DE L'ANNÉE 2019 : LES ANIMATIONS HIVERNALES ORGANISÉES PAR LES HABITANTS (10eme partie)

La Baule étant officiellement une station qui vit toute l'année, on se demande vraiment pourquoi il y a si peu d'animations l'hiver et pourquoi il y a tant de magasins fermés. Ou de restaurants fermés sur la plage en plein hiver alors qu'on pourrait bronzer en terrasse (a` La Baule, il fait toujours beau). Et si peu de monde dans les rues.

Une fois qu'on a fini de plaisanter en disant que La Baule est une ville animée toute l'année, il faut bien s'occuper pendant les longs mois d'hiver (de novembre a` mai).
Heureusement, les Baulois ne sont pas des assistés qui attendent qu'on leur présente des animations originales pour se distraire. 

Car il y a quand même des animations typiquement bauloises qui rencontrent un succès délirant : des salons avec des écrivains qui écrivent des livres (été comme hiver, on ne s'en lasse pas), des concerts semi-privés de musique classique, le "La Baule hard-rock festival" (en aout), les pardons ("Pardon de vous déranger, pardon de vous demander, pardon de m'immiscer dans votre conversation"...)
Mais l'hiver, il faut se prendre en main. Et les Baulois s'organisent.



 - l'hiver, on partage les bancs. Et l'on tente de résoudre ensemble les problèmes en suspens depuis l'été dernier :







 - on s'échange des informations importantes.



 - on prépare la prochaine réunion avec le syndic.



 - on collectionne les bols bretons.




 - on tombe amoureux (avec le froid, il y a plus d'électricité statique).




 - on décide de changer de vie l'année prochaine.



 - les hommes font des réunions de networking pour inventer les prochaines tendances a` La Baule. Par exemple, organiser des apéros ou` l'on boit du rosé l'été mais pas uniquement sur la plage de La Baule. Sur celle de Pornichet aussi. 
Ou encore, proposer que ceux qui font du cheval puissent faire plus de cheval par rapport au cheval qu'ils avaient l'habitude de faire avant.
Ou encore, décider qu'en 2020, tous les vrais Baulois branchés (les débranchés ne pouvant participer) porteraient un pull de couleur corail noué sur les épaules et non pas un pull bleu comme les autres années.



- les hommes (mais les femmes aussi) élaborent des business plans. 

 

 - on invite des personnes connues pour qu'elles fassent des conférences sur l'avenir du monde (qu'elles connaissent, évidemment).




Mais si l'on habite a` La Baule-les-Pins, on fait attention a` ne pas oublier chaque soir...



 le couvre-feu de 18 h 30.


 

 A suivre...


























 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON POISSON TOUT JUSTE ACHETÉ SENT L'AMMONIAC : C'EST GRAVE DOCTEUR ?

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?

CORONAVIRUS : LES PARISIENS SONT PARTIS EN VACANCES !