CHRIS LA BAULE, LE PLUS GRAND HISTORIEN DE LA BAULE (une interview de France News)

Arrivée de Jules César a` La Baule

Chris La Baule en a assez des historiens du dimanche qui, sous prétexte de promouvoir un bouquin, racontent des faits inexacts ou approximatifs. Car, il n'y a qu'un seul "vrai" historien a` La Baule : Chris La Baule. Il s'en explique au journal local bien connu France News.

France News :" Chris La Baule, ce serait donc vous le plus grand historien de La Baule ?
- Oui.
- Depuis quand ?
- Depuis hier.
- Depuis hier seulement ?
- Oui. Et alors ?
- Pourquoi depuis hier ?
- Eh bien, je me suis réveillé hier, l'esprit clair et le corps au repos. Et soudain, j'ai pris conscience d'un fait incontestable : je suis le plus grand historien de La Baule.
- Ce n'est pas sérieux ! Pour se prétendre historien, il faut avoir fait des études d'histoire, avoir enseigné a` l'université, présenté des theses, écrit des ouvrages de référence.
- Et alors ! Il y a bien des personnes sur La Baule et alentours qui se présentent sous le titre d'historien alors qu'ils n'ont jamais fait d'études d'histoire ni enseigné l'histoire.




Karl Marx a` La Baule

- Vous avez des exemples ?
- Plein. Récemment, un "historien" de La Baule qui présentait un nouveau bouquin affirme que le nom composé "La Baule-Escoublac" n'existe sous cette forme que depuis 1974. Comme nous l'avions écrit dans un article il y a un an et comme la majorité des Baulois le savent, c'est en 1962 (le 10 mai) que le nom "La Baule-Escoublac" prend valeur légale. Pour une personne qui se prétend historien spécialiste de La Baule, ne pas connaître un détail aussi banal, cela la fiche mal. Il est vrai que la majeure partie de la carriere professionnelle de cet "historien" baulois s'est déroulée dans un domaine qui n'a aucun rapport avec l'histoire. Ceci explique peut-etre cela.
- D'autres exemples ?
- Un autre historien, spécialiste des Marais Salants celui-la`, a proposé il y a quelques années les étymologies les plus fantaisistes pour l'origine du nom de La Turballe (nous avions écrit un article sur le sujet il y a 8 mois). Cela partait dans tous les sens mais cela a été repris tel quel par un quotidien local. La seule étymologie a` laquelle il n'a pas pensé est PEUT-ETRE la bonne : Turballe = Trou de balle. 
- Il est vrai que tout cela n'est pas vraiment glorieux.
- C'est aussi de la faute des journaux locaux. Pour remplir leurs colonnes, ils ne vérifient MEME PAS qui sont les gens qu'ils interviewent. Alors, évidemment, il est facile de se présenter comme historien de ceci, spécialiste de cela, expert en pipeautique. Se présenter sous de fausses qualités est pourtant réprimé par la loi, mais si l'on devait poursuivre tous ceux qui se présentent sous de fausses qualités sur la Côte d'Amour, la salle du tribunal de Saint Nazaire ne serait pas assez grande pour accueillir tout le monde. 
C'est donc pour cela que j'ai décidé que c'était moi le plus grand historien de La Baule.
- Vous ne valez pas mieux que ceux que vous dénoncez et vous n'avez pas plus de légitimité qu'eux !




L'abbaye de La Baule ou` Louis XIV se maria.

- Pardon, mais moi je n'ai jamais dit ou écrit des énormités sur l'histoire de La Baule. Mes articles sur les mégalithes ou sur les implantations gallo-romaines locales sont étayés historiquement. Je ne me base pas sur des "on-dit".
- Quoi par exemple ?
- Pour en revenir a` mon premier exemple d'historien de La Baule, celui-ci déclare : "On dit que Jules César est venu" (a` La Baule). Une fois encore, ce n'est pas sérieux. Un historien ne s'appuie pas sur des "on-dit". Soit Jules César est venu a` La Baule, soit il n'est pas venu. Et si on a un doute, on se tait.
- D'accord, mais cela ne fait toujours pas de vous un historien.
- Je suis un historien héréditaire.
- Quoi ?
- Oui. Un historien par la génétique.
- On a fait des expériences sur vous ?
- Non. Je suis historien parce que mon oncle est un historien, un grand et un vrai.
- Votre oncle ?
- Parfaitement. Mon oncle se nomme Claude Petitfrere. C'est un historien, chercheur et universitaire reconnu comme le spécialiste des Guerres de Vendée (nombreuses theses et ouvrages). Faites des recherches sur Internet et vous verrez. Aujourd'hui a` la retraite, il continue de donner des conférences dans toute l'Europe. Voila` ce que j'appelle un historien.
- Mais vous n'etes pas le fils de votre oncle !
- Ne cherchez pas a` m'embrouiller en critiquant ma famille !


Les vestiges de l'Atlantide en baie de La Baule

- Vous maintenez donc que c'est vous le plus grand historien actuel encore vivant de La Baule ?
- Oui. Et je défie en duel quiconque en douterait.
- En tant qu'historien, auriez-vous un livre a` conseiller a` nos lecteurs (a` part vos articles d'une valeur inestimable) ?
- Parfaitement. Je leur conseille l'ouvrage suivant (magnifiquement illustré) qui parle abondamment de La Baule. Mais pas uniquement.




- Donc, pas uniquement sur l'histoire de La Baule.
- Non. Pour deux raisons :
1) l'histoire de La Baule est indissociable de l'histoire de Guérande et de la presqu'île guérandaise. 
2) l'histoire de La Baule est assez récente (150 ans). Celle d'Escoublac n'est pas beaucoup riche en événements particuliers dans le passé. Il n'y a pas de quoi faire un livre sur l'histoire ancienne de La Baule. Ou alors, un tout petit."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?