LE PASSAGE DU GOIS DE NOIRMOUTIER DANS LES ANNÉES 50 ET 60

Avant la construction du pont de Noirmoutier, le passage obligé pour se rendre sur l'île de Noirmoutier était le Gois. Une chaussée submersible de 4,1 km.



 Praticable uniquement a` marée basse, le Gois était vite encombré pendant la période estivale.



 Et il était préférable (et il est toujours préférable) de bien calculer les horaires des marées avant de s'engager sur le Gois.



 Car la marée monte vite en baie de Bourgneuf...



 et, suivant les coefficients des marées, le Gois peut se voir recouvrir de plus de 4 m d'eau dans le pire des cas.



 Plus insolite, de temps en temps, c'est un bateau qui s'échouait sur le Gois, ayant confondu marée basse (pour les voitures) et marée haute (pour les bateaux).



 A suivre...
















 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON POISSON TOUT JUSTE ACHETÉ SENT L'AMMONIAC : C'EST GRAVE DOCTEUR ?

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?

CORONAVIRUS : LES PARISIENS SONT PARTIS EN VACANCES !